dimanche 28 juin 2015

Préparation du voyage...

Côté boulot :

Sylvain décide d'en parler à son patron fin décembre 2014. Bien que travaillant dans une grande société de près de 400 salariés, il a la chance que celle-ci, indépendante et  familiale, et à taille humaine, apporte beaucoup d'importance aux rapports humains, et véhicule de grandes valeurs et un véritable esprit d'entreprise.
Il fait donc une demande de congé sabbatique (régi par l'article L3142-91 du Code du travail). Légalement, celui-ci  peut être accordé à tout salarié justifiant, à la date de départ en congé, d'une ancienneté dans l'entreprise d'au moins 36 mois consécutifs ou non, et de six années d'activité professionnelle. D'une durée comprise entre six et onze mois, le congé sabbatique suspend le contrat de travail et la rémunération.
Après explication auprès de son employeur sur l'état d'esprit dans lequel il comptait faire cette demande, à savoir non pas une rupture avec le monde professionnel mais tout simplement l'envie de vivre ses rêves et de partager une belle aventure familiale, ce congé d'une durée de 11 mois accolé à 3 semaines de congés annuels est alors accordé. Cela est pour nous l'assurance de retrouver du travail dès notre retour et surtout pour Sylvain, de rester au sein d'une entreprise dans laquelle il se sent bien.
Audrey, de son côté, professeur des écoles, demande une disponibilité d'un an qui sera accordée de droit pour le motif d'élever un enfant de moins de 8 ans... Elle retrouvera un poste, mais dans une autre école du département. Il lui faudra participer au mouvement à partir du Pérou, au printemps prochain...

Côté maison :

Nous conservons notre maison sans la mettre en location. Nous fermons les compteurs d'eau et EDF, nous arrêtons le prélèvement pour le ramassage des ordures ménagères, nous résilions notre contrat avec notre opérateur internet, nous faisons suivre le courrier dans la famille qui nous transmettra par mail les infos importantes (Merci Christelle !)... Nous démontons la boîte aux lettres pour ne pas la retrouver pleine de publicités.
Nous mettons nos 4 poules en pension chez papi Daniel. Nous souscrivons gratuitement à l'opération "tranquillité vacances" proposée par la Gendarmerie Nationale qui même pour une longue période passe jusqu'à plusieurs fois par semaine, pendant leurs rondes de jour et de nuit faire un tour de la maison.

Côté santé :

Nous partons en ayant fait quelques vaccins, avec une boîte à pharmacie bien garnie ainsi que l'assurance de pouvoir joindre par téléphone 24/24 un médecin d'IMA Assurances basé en France qui pourra nous conseiller à distance et qui pourra nous diriger vers un poste médical local si besoin. Notre médecin traitant et une amie médecin se proposent également de pouvoir nous rassurer par Skype si besoin (merci Carole et Anne !). Nous avons aussi fait un petit bilan chez le dentiste (même Sylvain)... suite

Formalités administratives :

- Passeports en vérifiant qu'ils soient bien valides 6 mois après la date programmée de retour
- Permis de conduire international (démarche gratuite à faire en Préfecture).
- Pas besoin de visas si on passe moins de 90 jours consécutifs dans chaque pays (en tout cas pour les pays que nous envisageons de traverser: Uruguay, Argentine, Chili, Pérou, Équateur, Bolivie, Brésil)
- Carnet de vaccinations international.
- Résilier les abonnements dont nous n'aurons pas besoin sur place (box internet, téléphones portables, badge télépéage...).
- Diminuer au minimum les contrats d'assurance des véhicules restant au garage.
- Emmener les documents nécessaires  pour réaliser par Internet la déclaration d'impôts de l'année prochaine
- Réaliser une procuration à la gendarmerie pour les prochaines élections
- S'inscrire sur Ariane, le site du Ministère des Affaires étrangères qui permet :
    • de recevoir des recommandations de sécurité par courriels si la situation dans le pays le justifie
    • d'être contacté en cas de crise dans le pays de destination
    • de prévenir la personne contact désignée en cas de besoin
Démarches bancaires :

- Prévenir les banques que nous partons pour une durée d'un an à l'étranger. En effet, ces dernières au bout d'un certain nombre de retraits et de paiements CB à l'étranger bloquent ces cartes par sécurité.
- Ouvrir un compte bancaire en ligne (Boursorama, ING...) afin de limiter les frais bancaires à l'étranger (pas de frais fixes de retrait aux DAB, mais seulement une commission de 1.99%). Penser à avoir aussi bien Visa que Mastercard. La version HSBC, ne nous a pas intéressée (malgré les retraits entièrement gratuits dans le monde dans leurs guichets) car le réseau est très peu représenté en Amérique du Sud.
- Vérifier que ses cartes bancaires n'arrivent pas à expiration durant l'année à venir et dans ce cas, les faire remplacer par anticipation.

Scolarité des enfants :

Audrey étant professeur des écoles, cela facilite grandement la scolarité des enfants. Elle se fera un plaisir d'enseigner tout au long du voyage le CP à Victor et le CM1 à Anaïs.
Nous prévenons les enseignants des enfants, les mairies et écrivons au directeur académique des services de l'éducation nationale...suite...

Transports :

 - confirmer les billets d'avion : nous avons réservé sur Turkish Airlines avec escale volontaire de 4 jours à Istanbul.
 - confirmer le billet de bateau pour le camping-car : après plusieurs devis chez Seabridge, Euromer, Gefco, Pillet, Belgaco Shipping, nous avons finalement choisi de traiter avec Ziegler. Nous ne prévoyons pas de prendre un transitaire sur place à Montevideo pour les formalités de douane. Nous tenterons de nous débrouiller par nous-mêmes, histoire d'économiser 400€.
 - trouver un appart' à Buenos Aires et Montevideo en attendant le camping-car. Quelques heures à passer sur Booking...
 
Autres démarches diverses à faire avant de partir :

 - manger du saucisson et du fromage car ça va nous manquer.
- avoir un numéro de portable français qui nous suit (genre carte SIM FREE à 2€ par mois) pour recevoir les SMS avec codes de déverrouillage sur Internet pour les opérations bancaires en ligne, ou d'éventuels achats par CB sur des sites marchands. Bien penser à renseigner et mettre à jour ce numéro sur ces différents sites en ligne.
- acheter un téléphone portable désimlocké avec emplacement pour 2 cartes Sim, la Free et la locale que nous achèterons sur place dans chaque pays.
- faire des photocopies couleur et plastifier tous nos documents (carte grise, assurance, passeports..) et également les scanner et les stocker sur un cloud.
- prendre les éléments nécessaires à faire la prochaine déclaration de revenus en ligne.
- passer des bonnes soirées avec ses amis et sa famille avant de partir... 
- vidanger la fosse septique qui ne tournera pas pendant un an
- acheter les guides touristiques et cartes routières et télécharger les cartes GPS d'Amérique du Sud
- acheter des adaptateurs pour les prises 220V compatibles avec les pays où nous allons (Chili, Argentine, Pérou) et qui adoptent des systèmes différents de nos prises françaises.
- Il faut aussi penser à préparer notre mariage qui approche aussi à grands pas !