vendredi 21 août 2015

A la découverte du monde : L'espace, la Géographie

  • Hémisphère nord / Hémisphère sud: La tête à l'envers ?
Avant de partir, je me demandais si on marchait la tête à l'envers parce qu'on est pas loin du pôle sud. Mais en fait, on n'a pas la tête à l'envers. Dans la rue, on marche exactement pareil comme en France.
Victor


  • Le Nord est de l'Argentine: Les chutes d'Iguazú

Il y a à peu près 270 chutes. C'est sur le fleuve Iguazú qui se jette dans le fleuve Paraná. Pour les voir, ils ont aménagé plein de petites passerelles. Nous avons d'abord fait le circuit inférieur: une ballade en bas des chutes. Les chutes sont très hautes: 80 mètres. Il y en a qui tombent avec plus de force que d'autres. Nous sommes allés sur une passerelle où nous étions éclaboussés. Le soleil et les gouttelettes forment des arcs en ciel.  Autour des chutes, il y a une forêt pleine de verdure: c'est une forêt subtropicale. C'est propre et calme. En plus, quand on entend les chutes, c'est trop bien! Après, on a fait le chemin supérieur. On était au dessus des chutes. On voyait des petites gouttelette fines et transparentes. On voyait l'eau tomber le long de la chute. Après, nous avons pris un petit train pour aller sur la passerelle de plus d'un kilomètre qui mène aux gorges du Diable. Nous avons vu des chutes puis après, nous sommes arrivés aux gorges du Diable (ne vous inquiétez pas, il n'y avait pas de diable, c'est une légende.) Par contre, c'est très impressionnant ! Il y a beaucoup d'embruns. Ça nous éclaboussait énormément ! Les chutes étaient énormes. Moi, j'ai beaucoup aimé ça !
Il y avait aussi beaucoup d'animaux. Nous avons vu beaucoup de coatis. Il y en avait à pelage marron/ noir, et d'autres orange. Il y en avait des gros et des petits. Ils avaient des grosses griffes. Ils creusaient la terre pour trouver des insectes à manger. Ils montaient sur les poubelles pour voir s'il y avait de la nourriture et ils grimpaient aux arbres. Nous avons aussi vu des capucins qui sautaient d'un arbre à l'autre, très espacés. Il y avait des gros poissons qui avaient des moustaches. Nous avons aussi vu beaucoup de papillons. Nous avons trouvé des papillons 88. Ils s'appellent papillons 88 parce que sur leurs ailes, il y a deux huit. Il y avait des papillons rouges et noirs, et d'autres jaunes et noirs. Il y en avait des gros et des petits. Dans la catégorie oiseaux, on a vu des martinets à têtes grises qui faisaient leur nid derrière les chutes pour être protégés des prédateurs. Il y avait aussi des oiseaux à crête bleu. Il s'approche de nous comme les pigeons en France pour manger les miettes de pain.
Anaïs





  • La steppe patagonienne en Argentine

 Quand on est en Patagonie, il n’y a presque pas de maisons. Il n’y a presque pas d’arbres. Il n’y a que des petits arbustes. Certains arbustes ont des feuilles comme une goutte, mais à l’envers. Les feuilles sont vertes jaunes et au bout de ces petites feuilles, il y a des petits piques. Les feuilles sont très dures. Les plus grandes feuilles font 2 cm de longueur. Un autre arbuste a des petites feuilles de 5 mm. Un autre arbuste a des mini feuilles blanches, fines, qui mesurent un peu plus de 5 mm. Il y a des petits arbustes avec des piques pour se protéger. Les piques mesurent 2 cm et 5 mm. Ils sont très durs. Dessus, il y a des minuscules feuilles. 



Victor