jeudi 18 août 2016

Pourquoi ce voyage ?


... et pourquoi pas !

tout simplement :

- envie de vivre une parenthèse, de prendre de grandes vacances
- envie de vivre une vraie aventure familiale, tous les 4 réunis 24/24 pendant 365 jours, de se poser, de prendre plus de temps encore ensemble pour partager
- envie de découvrir d'autres pays, d'autres cultures
- envie d'aller à la rencontre d'autres personnes, d'autres voyageurs
- envie de donner l'envie à nos enfants de voyager et leur ouvrir les yeux sur le monde extérieur (on verra la tête que l'on fera quand ils nous annonceront dans 10 ou 15 ans qu'ils partent faire le tour du monde en sac à dos !)
- et puis profiter de la vie, et ne pas attendre d'être à la retraite pour pouvoir peut-être le faire, et pouvoir se dire : "ça, c'est fait..." ! et peut-être même "quand est-ce qu'on le refait ?"

Tout a commencé il y a une vingtaine d'années... Dès le début de notre rencontre et encore adolescents, nous prenons goûts aux voyages... tout d'abord en Andalousie à dormir à l'arrière de la Super 5 des parents de Sylvain puis, au volant de notre 2CV camionnette à découvrir nos belles régions françaises. Viennent ensuite quelques voyages en avion qui nous conduisent vers de jolies destinations à quelques heures de vol de chez nous (Tunisie, Maroc, ...).
Les enfants naissent, nous continuons à faire de petits voyages bien agréables en amoureux (Écosse, Pays-Bas, Italie, Espagne, Norvège, Turquie, Québec, Sénégal...) pendant qu'Anaïs et Victor profitent de leurs grands-parents.
L'achat d'une caravane attelée à notre 2CV nous permet de goûter un peu plus aux vacances itinérantes et d'avoir un peu plus de confort avec les enfants !

 

Mais, nous sommes quand même un peu à l'étroit ! Nous goûtons alors au grand confort, grâce au camping-car prêté par les parents de Sylvain et continuons la découverte de jolis coins de France, avec nos deux enfants qui semblent apprécier ce mode de vacances.

Et pourquoi n'envisagerions-nous pas un voyage au long cours ?

Mais où ? Notre première idée nous menait sur les routes du grand continent américain, du nord au sud, du Canada à Ushuaïa. Mais l'impossibilité de relier par la route le nord et le sud (il n'existe pas de route traversant le Panama et permettant donc de relier le Costa Rica à la Colombie) et le coût prohibitif du bateau pour relier ces 2 continents nous a rapidement fait changer de projet.
Nous voici donc à la recherche d'un nouvel itinéraire, de préférence sans trajet en bateau et en avion, dans le but de limiter le budget... Faire le tour de l'Afrique nous semble malheureusement devenu quasiment impossible pour le moment pour des raisons de sécurité. L'Asie et le trajet jusqu'en Thaïlande, au Laos et au Cambodge nous fait également rêver mais nous ferait passer par des pays comme le Pakistan devenus également compliqués à traverser.

Quant-au grand tour de l'Europe, nous y pensons, mais pour plus tard...
L'Amérique du sud nous séduit à nouveau. Audrey a gardé un merveilleux souvenir du mois de stage à Quito en Équateur durant sa formation IUFM il y a une quinzaine d'années. Nous n'aurons pas de barrière de la langue (à part au Brésil), parlant tous les deux espagnol. Enfin, nous sommes depuis longtemps bercés par cette culture latine, Sylvain ayant des origines espagnoles.

Nous envisageons alors l'achat d'un camping-car et en faisons l'acquisition en 2013. C'est alors parti pour de jolies aventures à 4 au Maroc, en Irlande, en Espagne, en Sicile...

Viennent aussi les inévitables calculs financiers, des heures sur le net à regarder des blogs d'autres voyageurs pour estimer le coût du voyage. Si tout va bien, 2016 sera l'année du départ.

Nous participons aux trois premières éditions du festival des aventuriers de Tonnay Charente organisé tous les ans par la famille Marais. Nous y faisons connaissance de deux familles de voyageurs, les Espacla qui nous font rêver en nous parlant de leur voyage en Amérique du sud et les Sanagustin qui ont vécu une jolie aventure de 2 ans sur les continents africain et sud-américain.

Les années passent... Les économies progressent comme prévu.
Fin novembre 2014, nous allons passer un dimanche chez les Sanagustin. Nous avons bien sûr parlé voyage... du leur et du nôtre, proche, mais encore lointain... un départ toujours envisagé en août 2016... ce qui nous semble en ce dimanche pluvieux de fin novembre bien lointain...Élodie et Miguel nous rassurent sur le budget à prévoir pour la vie sur place, budget que nous avions un peu sur-estimé. De notre côté, nous trouvons une compagnie de transport maritime retour pour le camping-car moins cher que prévu au début du projet.

Viennent alors quelques longues soirées à réfléchir et quelques nuits avec un sommeil difficile à trouver : c'est décidé, nous avançons notre départ d'un an. Nous prévoyons de partir dès août 2015 !

Il ne reste plus qu'à annoncer aux patrons et à la famille que nous partons en Amérique du Sud dans quelques mois ! Ce sera chose faite un peu avant Noël 2014...