mercredi 30 septembre 2015

Le journal de bord de Victor : "Autour du Paraná"



Mercredi 16 septembre

On est allé voir une grande église où il y avait des gens qui priaient. Il y avait de la musique.
Après, on est allé dans un autre village. On était à côté du Paraná et le soir, à côté du camping-car, il y avait une plage. Du coup on y est allé et on a mis nos premiers pieds dans le Paraná. Et on a vu des chevaux qui étaient allés dans l’eau jusqu’au cou. 

Jeudi 17 septembre

On est allé à Corrientes. On était garé à côté d’une place de jeux. On a joué à tous les jeux : on est allé au toboggan en spirales, aux balançoires pour les enfants handicapés, à des structures en béton et en fer (le béton c’était pour tenir tout et le fer, c’était des jeux : il y avait un gros toboggan et un tout fin toboggan). Et puis on a fait une grande promenade. On s’est arrêté dans un bar pour souhaiter l’anniversaire de mamie par skype et on a bu un jus de fraises au lait et papa a bu une bière. On a vu des peintures sur les murs. Elles étaient des fois en relief et des fois elles étaient creusées.
A côté des peintures, on a vu des jeux avec un toboggan, un mur d’escalade et un petit pont pour rejoindre les deux.
Quand on est rentré au camping-car, on a rejoué aux jeux. On a mangé des chipas : la pâte cuit sur les bambous au-dessus de la braise, après on enlève les bambous et ça fait des petits rouleaux avec un trou dedans. Il y avait du fromage dessus. C’était très bon.

Vendredi 18 septembre

Le matin, j’ai joué aux jeux qui étaient sur la grande place. On est passé sur le Paraná et on est arrivé dans une autre ville et dans la ville on cherchait toutes les statues en pierre et en fer. Il y en avait une rigolote avec un âne coupé au milieu et on pouvait mettre sa petite tête dans son corps : hi, hi, hi.
Après, on a beaucoup roulé. On a vu un charbonnier qui nous a dit de venir le visiter. Je croyais que le charbon, c’était des pierres mais en fait c’est du bois pas trop brûlé.
Après, on a beaucoup roulé jusqu’à la nuit. 

Samedi 19 septembre

On est arrivé à une place. Il y avait des jeux et des peintures derrière les bancs. Il y avait Mafalda.
On voyait une vue sur la rivière et il y avait plein d’oiseaux. On est allé voir les ruines de Santa Fe. C’était des maisons en terre et en paille. On ne les voyait pas en entier, on voyait juste le bas des maisons. Il y avait 7 ou 6 églises. On est rentré dans une des églises. Il y avait des os des personnes qui priaient.
On a vu les os d’un monsieur et une dame. Avant le musée, on est allé sur une place. La ville était presque toute effondrée par le Paraná. Dans le musée, il y avait la maquette de la ville. On voyait des clés, des couteaux, des ciseaux, les assiettes. On a vu les armes. Le soir, on est arrivé dans une réserve pour dormir. 

Dimanche 20 septembre

Le matin, on a fait une promenade dans la réserve et quand on est arrivé, il y avait une école qui était là. Du coup, on est allé avec eux, et ils nous ont proposé de jouer avec eux. On a joué. Le midi, on a fait un barbecue.
En attendant que ça cuise, j’ai mangé à la table d’autres gens. J’avais très faim ! Ils m’ont donné du fromage, de la viande, des saucisses ! Ils m’ont prêté leurs jumelles. J’ai cru voir un gros tatou dans l’eau, mais c’était un bout de bois. On a mangé un gros bout de viande. Je me suis fait 4 copains. J’ai joué avec eux au ballon. Ils m’ont donné des bonbons. Avec un copain, j’ai fabriqué une sculpture en bois et en bouteilles. On a fait plein de photos.

On a fait une promenade la nuit. Anaïs a failli écraser une grenouille mais elle ne l’a pas écrasée. La grenouille gonflait les joues. 

Lundi 21 septembre

On a fait une promenade le matin et on a vu des tout petits rongeurs qui ressemblaient à des petits carpinchos et après on a beaucoup roulé. 

Mardi 22 septembre

Journée route !
 

Article suivant : "Autour de Bahia Blanca"

Article précédent : "Autour des chutes d'Iguazú"

Retour à : Le journal de bord de Victor