mercredi 18 novembre 2015

A la découverte du monde : "l'Histoire"

L'Histoire en Argentine


Le musée de la préhistoire jusqu’à nos jours en Patagonie (musée d'El Calafate)

Il y a 100 millions d'années, il y avait des dinosaures. Il y en avait des carnivores et des herbivores. Certains étaient très gros et d’autres très petits. On a vu un très gros dinosaure. Il y en avait qui avaient une tête fine. Certains avaient des plumes. Les squelettes étaient des reproductions car les vrais trouvés en Patagonie sont bien conservés dans des boites. En fait les archéologues ne retrouvent pas les os, mais des fossiles (les os transformés en pierre) comme les arbres pétrifiés. Les dinosaures pondaient des œufs car ce sont des reptiles comme les crocodiles, les serpents et les tortues. 

A un moment, il y a eu une grosse météorite qui est tombée sur la Terre, dans la mer et ça a tué presque tous les animaux. Mais certains petits mammifères, certains petits reptiles, sont restés. Les mammifères ont grandi et les méga-mammifères sont apparus. 

On a vu le squelette d’un gros MEGATAURHUS. Il était énorme mais c’était un herbivore, du coup, il ne pouvait pas manger les hommes préhistoriques qui vivaient en même temps que lui. 

On a vu aussi des os de milodon ; c’était aussi un herbivore. 
Les premiers hommes sont arrivés en Amérique du Sud sans doute en passant par l’Amérique du Nord. Ils sont passés sur la glace qu’il y avait entre l’Asie et l’Amérique du Nord. Il y a 14 000 ans environ, ils se sont installés en Patagonie. 

Les peintures que nous avons vues dans la grotte de torres del Paine ont sans doute été faites par des Tehuelches. 


La cueva de las manos, en Patagonie (classé à l’UNESCO)

Ce sont des grottes  (parois) où il y a des dessins faits par les hommes qui vivaient là il y a 10 000 ans. Pendant 8 000 ans, des nomades passaient par là et laissaient leurs traces. Au début, c’était juste des mains négatives et des scènes où les guanacos étaient chassés. Puis, sont venues les mains positives avec des formes géométriques comme des lignes brisées, des sortes de papillons ou des traits verticaux. Nous avons aussi vu des points au plafond. Les archéologues pensent que c’était soit un jeu, soit une bêtise, soit pour que ça représente des étoiles. Ils pensent qu’ils ont pris un caillou entouré de cuir trempé dans de la peinture et qu’ils l’ont jeté.  Les Tehuelches (ce peuple nomade, chasseur, cueilleur, qui a vécu dans la région pendant plusieurs milliers d’années avant l’arrivée des colons espagnols), vivaient au début en même temps que les milodons et les autres mégas mammifères qu’on a vus au musée. La cueva de las manos est située dans un canyon. Le canyon mesure 150 kilomètres de long. On peut y trouver à peu près 80 lieux comme celui-là. 



Parmi les peuples qui vivaient en Amérique du Sud avant l'arrivée des européens, il y avait les Yamana en Terre de feu.

Le musée Yamana

Les Yamana vivaient tout nus. Pour ne pas avoir froid, ils se mettaient de la graisse d’animaux sur le corps. Comme ça, ils ne pouvaient pas être mouillés et quand ils faisaient un petit feu, la graisse diffusait la chaleur. Ils n’avaient pas d’habit car il pleuvait presque tout le temps et ils n’avaient pas d’endroit où les faire sécher.

Ils n’avaient pas de maisons mais ils se fabriquaient des huttes à l’endroit où ils voulaient chasser.
Ils se fabriquaient des bateaux avec l’écorce de l’arbre. Sur le bateau, il avait toujours un feu pour se réchauffer.
Quand les européens sont arrivés à la fin XIXème siècle, ils ont chassé les Yamana et les trois autres peuples qui vivaient en terre de feu. Ils voulaient exploiter le sol car ils avaient trouvé de l’or, et ils voulaient installer des estancias.
A cause des maladies apportées d’Europe, à cause des chasses à l’homme, les Yamana et les 3 autres peuples n’ont pas pu survivre.

Suite à la découverte des Amériques par Christophe Colomb en 1492, les expéditions se succèdent.

1520: Magellan


Nous avons vu une reproduction du bateau de Magellan, le Nao Victoria, après avoir nous-même traversé ce détroit (par une mer d'huile !) et nous avons regardé le dessin animé "Il était une fois les explorateurs: Magellan".

Avant, on pensait que la Terre était toute plate comme une assiette. Mais Magellan a réussi à faire le tour du monde : donc il a montré que la Terre était bien ronde. Il est parti avec 5 bateaux. Sur les 5, il y a un seul bateau qui est revenu en Espagne. Sur 240 hommes, il n’y en a que 18 qui sont revenus. Et Magellan n’a pas pu revenir en Espagne car il s’est fait tuer dans une bataille vers l’Inde. Mais comme il était déjà allé avant en Inde dans un autre voyage, il a quand même fait le tour du monde. Son bateau s’appelait le Nao Victoria. On a vu une reproduction du bateau à Punta Arenas (une ville au sud du Chili). C’était le premier à passer par le détroit de Magellan. C’est tout en bas de l’Amérique du Sud. Il sépare la Terre de Feu et l’Amérique du Sud.
On a appelé cette grande île en bas de L’Amérique du Sud Terre de Feu parce que il voyait des petits points de feu ; c’était les Yamana qui faisaient des feux pour se réchauffer, dans des huttes ou dans leur bateau. 
On a appelé l'océan Pacifique comme ça parce que quand Magellan a fini de traverser cet endroit très mouvementé, il a trouvé cet océan très calme.

Au XIVème siècle: Les missions jésuites du nord est de l'Argentine: visite de San Ignacio Miní

Quand les espagnols sont arrivés en Amérique du Sud, ils ont dit que cet endroit leur appartenait donc ils ont tué les gens qui y vivaient déjà et ils en ont pris d'autres en esclaves. Plus tard, d'autres espagnols qui étaient des religieux jésuites, sont venus et ont dit que ce n'était pas bien. Ils ont créé des missions pour accueillir des Guaranis qui n'étaient plus esclaves mais ils devaient changer de religions. Dans la mission jésuite que nous avons visitée, il y avait une église, des maisons, une école, un hôpital, une place et un jardin.


Les maisons étaient des grands bâtiments avec une pièce par famille. Tout était en pierres. A l'extérieur de l'église, il y avait des sculptures. Ça représentait des sirènes, des serpents, des fleurs... Dans la journée, ils ne travaillaient que 6 heures par jour. Le reste était consacré aux arts et à la religion jésuite.

Ils partageaient ce qu'ils avaient équitablement et ils s'occupaient bien de ceux qui avaient des problèmes et qui étaient les plus faibles.

Retour à : A la découverte du monde