samedi 7 mai 2016

Les MS de Christelle

Bonjour

Je suis Christelle, la grande sœur de Sylvain et je suis aussi maîtresse d’école en maternelle. J’ai cette année une classe de 30 élèves de moyenne section. Inutile de vous dire que je ne m’ennuie pas. Le périple des Mollalpagas m’a donné envie en début d’année d’entreprendre avec mes élèves un grand voyage moi-aussi, un grand tour du monde. C’est Loulou, le cousin de la mascotte de notre de notre classe qui s’appelle Petit Loup que nous suivons à chacune de ses étapes. A chaque fois qu’il arrive dans une nouvelle région du monde, il envoie à Petit loup une carte postale et nous voici alors partie à la découverte de celle-ci. Ce projet plait énormément à tout le monde et l’année scolaire ne sera pas assez longue pour pouvoir exploiter ce thème autant que j’en aurais envie. Sans rentrer dans les détails, voici un petit aperçu des productions de mes petits explorateurs en herbe.

En Australie :

Nous nous sommes maquillés comme des Aborigènes. La maîtresse nous a maquillés, nous a pris en photo puis nous avons reproduit le même maquillage sur une photocopie de notre visage.
 
Nous avons décoré des animaux vivants en Australie. Nous avons aussi peint avec des petits points à la manière des aborigènes.

Au Pôle nord :
 
Nous avons réalisé une grande fresque représentant la banquise avec des morses, des rennes, des ours polaires, des esquimaux. Nous avons aussi découpé et reconstitué de charmants petits pingouins.

En chine :
 
Nous avons réalisé un joli panda caché dans une forêt de bambous et des lanternes chinoises qui sont accrochées au plafond de la classe.
 
Chaque enfant a réalisé son propre livre qui s’appelle « Si j’étais un panda », gros travail de découpage, collage, écriture.

En Amérique du Sud :

Fin d’avril, nous avons reçu une carte de Loulou d’Amérique du Sud et je leur ai raconté une histoire qui s’appelle « Billy se bile ». Elle parle des poupées tracas. Ce sont de toutes petites poupées originaires du Guatemala à qui on confie chaque soir nos soucis, que l’on place à côté de son oreiller et le matin au réveil, les soucis ont disparu. Chaque enfant a fabriqué sa propre poupée tracas ainsi qu’une jolie boîte pour la ranger dedans et la garder près de son lit.
 

 
Je viens de regarder dans la boîte à lettres ce matin et devinez ce que je viens de trouver : une carte postale de Loulou venant d’Afrique. Dès lundi, nous allons partir tous ensemble à la découverte de ce continent, de ses musiques, ses coutumes, ses animaux, ses arts. De quoi bien s’occuper jusqu’à la fin de l’année. Si vous le souhaitez de nouvelles photos des productions africaines de mes bambins seront envoyées fin juin.

En lisant tout cela vous devez vous demander pourquoi je n’ai pas intégré dans mon travail avec mes élèves le merveilleux périple de nos Mollalpagas préférés. Et bien ce n’était pas l’envie qui me manquait mais pour des raisons pratiques j’ai dû y renoncer. Et oui dans notre école maternelle, pour l’instant nous n’avons pas de connexion internet dans nos classes, le seul ordinateur avec accès internet se trouve dans le petit bureau du directeur et avec 30 élèves, vous imaginez… J’ai donc fait voyager mes élèves autrement par l’intermédiaire de nombreux albums, de livres documentaires, de musiques et d’une jolie sortie au zoo de Beauval. A bientôt pour la suite et la fin de notre périple.