lundi 9 mai 2016

Le journal de bord de Victor : Mon séjour aux Galápagos



Dimanche 3 avril

Ce matin, on est allé voir le musée de Guayasamín. C’est un des plus grands peintres d’Amérique du Sud. Les tableaux étaient immenses. Il y a plein de tableaux sur la mort, la tristesse. Sur la plupart des tableaux, on voyait les os des gens. Les mains étaient super grandes par rapport aux personnages. J’ai bien aimé le tableau la Ternura (la tendresse). C’était une maman et son enfant qui faisaient un câlin.
L’après-midi, on est allé voir le vieux Quito. J’ai vu plein de maisons colorées et on a vu une église où les murs étaient recouverts d’or ! Du vrai or ! C’était trop beau. Ca a dû durer des années à la fabriquer ! (160 ans).

Mardi 4 avril

Ce matin, on est allé voir la relève de la garde et en fait c’était aussi l’anniversaire du président. Il y avait plein de gardes qui jouaient de la musique et il y avait même des gardes devant les cloches. Il y avait beaucoup de musique. J’ai vu des xylophones géants. Le président était en haut du palais présidentiel. Il faisait des cœurs avec ses mains, il envoyait des bisous à tous les gens.
Le soir, on est allé visiter le palais du président. Il y avait plein de vraies épées, il y avait même les étuis pour ranger les épées. On est même monté sur le balcon où il y avait le président de l’Equateur pendant la relève de la garde le matin. On est aussi allé visiter un musée d’art pré-inca.
On est monté en haut d’un sommet d’une église.

Mercredi 5 avril

On est allé voir un musée d’artisanat. J’ai vu plein de masques, des instruments de musique, des sarbacanes, des tissus, des objets en perles et je me suis acheté une petite poterie avec les mêmes dessins que le peuple de Sarayaku fait en Amazonie.
Après, on est allé voir un musée de l’Amazonie et on a vu un fourmilier empaillé, des peaux d’anacondas. Il y avait même un condor empaillé.


Du mercredi 6 avril au dimanche 17 avril

Nous sommes aux Galápagos !!!
On est allé dans un tunnel de lave. C’est moi qui tenais la lampe. Le tunnel était très long même que quand on est remonté, on a vu le tunnel qui continuait.
A l’endroit où on allait acheter le poisson, sur le toit, on voyait les grosses pattes des pélicans car le toit était un peu transparent.
On a vu des iguanes marins.
 


On est allé voir un centre d’élevage des tortues terrestres. Elles sont géantes et même, les gens qui ont fabriqué les maisons avaient emmené des animaux qui pouvaient les détruire.
 


Les chiens veulent jouer avec les bébés tortues sauf qu’ils cassent leurs carapaces avec leurs dents. Les vaches avec leurs sabots cassent les œufs qui sont dans le sable. Les ânes mangent la nourriture des tortues. On a vu des tortues qui faisaient un bébé. J’ai vu une tortue qui mangeait un cactus.
 


J’avais un masque et un tuba, une tenue de plongée et un gilet de sauvetage pour plonger car c’était profond. On a nagé avec des tortues marines géantes.



J’ai vu un hippocampe des Galápagos.
Et même que à un moment, je suis parti tout seul et j’ai vu plein de requins et aussi j’ai dit papa : « Tu peux me lâcher papa, je sais faire tout seul. » Et aussi, j’avais des palmes.
On est allé visiter un musée qui parlait des Galápagos. J’ai appris que Darwin avait étudié des pinsons, des espèces d’oiseaux d’ici. Il s’est dit que les espèces ont évolué et ne sont pas apparues, clac, toutes seules.
On a vu des très belles plages. Il y avait des épines d’oursins. L’eau était chaude et transparente.
On est allé sur une île en excursion. On a vu des iguanes terrestres qu’on avait vus dans des enclos en pierre.
On a vu des frégates. C’est un oiseau qui gonfle son cou rouge et ça fait comme une grosse boule. Comme ça, quand il tombe dans l’eau, il ne peut pas se noyer car ça lui fait une bouée. Mais non, c’est une blague. Il fait ça pour attirer les femelles et pour trouver une femme pour faire des bébés.
Il y avait des fous à pattes bleues. C’est les seuls oiseaux à pattes bleues au monde. Pour attirer les femelles, il ouvre ses ailes, il fait comme un sifflement et il danse.
 


J’ai aussi nagé avec des lions de mer. Ils étaient très gros et même qu’il a mordu la caméra de papa qui servait à faire les photos et du coup on voyait l’intérieur de sa bouche. Et aussi, il y avait les bébés qui allaient sur les rochers et qui pleuraient parce que leur maman allait pêcher. Les bébés jouaient à nager très vite dans l’eau.
 



J’ai mangé des tortues dans un restaurant de pirates.
Sur le port, il y avait des lions de mer sur les bancs. « Est-ce que vous pouvez me laisser la place, on voudrait s’asseoir ? »
Au retour, je suis monté dans le cockpit du pilote, presque comme d’habitude !

Article suivant : De Quito à Cuzco en passant par Lima

Article Précédent : Autour de Quito

Retour à : Le journal de bord de Victor