mercredi 6 juillet 2016

Le journal de bord d'Anaïs : Le Pantanal



Lundi 13 juin

Aujourd’hui, nous sommes restés toute la journée dans la ville de Corumba. Papa a fait le blog dans le Subway. Moi, j’ai fait des bracelets pour la brocante que je ferai avec papi quand on reviendra en France et on a fait l’école, ce qu’on ne faisait pas lorsqu’on était 6 dans le camping-car. 

Mardi 14 juin

Aujourd’hui, nous avons quitté Corumba pour prendre une piste qui s’enfonce un petit peu dans le Pantanal. Nous avons suivi le fleuve du Paraguay. C’est un fleuve qui a énormément de courant. Nous avons vu des caïmans. Il y en avait certains qui avaient la gueule ouverte. Nous avons aussi vu un iguane qui était très grand. Il y avait aussi plusieurs sortes d’oiseaux dont deux que j’ai préférées. Le premier, c’était une sorte d’énorme colibri qui avait des plumes bleues. 
Le deuxième, ça a été un toucan que nous avons vu en liberté. C’était la première fois. Le soir, nous avons dormi dans un tout petit village au bord du fleuve. 

Mercredi 15 juin

Aujourd’hui,  nous avons fait une excursion. D’abord, on a vu des traces de jaguars. Elles étaient énormes. Ensuite, nous sommes allés chez un monsieur qui nous a montré comment il sculptait le bois. C’était très fin. J’ai beaucoup aimé. Il avait lui-même fabriqué son lit. Après, quand nous avons repris le bateau, nous avons vu beaucoup d’oiseaux et quelques reptiles. 
Il y avait des spatules, des toucans, des perroquets, des canards, des grands oiseaux blancs et noirs qui faisaient sécher leurs ailes en les ouvrant… Il y avait aussi des yacarés, des iguanes… 

Nous avons aussi vu des carpinchos.
A un moment, nous avons essayé de pêcher, mais les poissons étaient malins ! Ils ne mangeaient que la partie de l’appât où il n’y avait pas d’hameçon. Après la pêche, la barque est allée très vite. J’ai adoré ! 
Le soir, on a roulé jusqu’à Miranda. 

Jeudi 16 juin

Aujourd’hui, nous avons joué sur une place à Bonito. Avec des enfants, j’ai joué à l’élastique et Victor a joué à loup touche-touche. Sur la place, nous avons vu des toucans et à un moment, j’en ai vu quatre en même temps. Les toucans mangeaient des petits fruits qui ressemblaient à des raisins. Avec Victor, nous avons ramassé les graines de ces fruits. 
Après, avec papa et maman, nous sommes allés nous renseigner à une agence de tourisme pour faire des excursions. Nous sommes aussi rentrés dans plusieurs petits magasins et dans un, je me suis acheté un serre-tête fait avec des fibres naturelles.

Vendredi 17 juin

Aujourd’hui, nous avons fait une excursion de snorkelling. D’abord, nous avons fait un petit entraînement dans une piscine qui était à 16°C. Après, nous sommes allés nous baigner dans une rivière où il y avait plein de gros poissons. Ils étaient jaunes et très gros. Leur queue était multicolore. A un moment, j’ai touché les poissons mais ça faisait bizarre. Il y avait aussi des gros poissons bleus, des minis rouges. Les poissons nageaient juste à côté de nous et certains mangeaient des algues. L’eau était super limpide. 
Après, nous avons marché et nous avons vu des sortes de petits sangliers. Après, nous sommes allés nous re-baigner à l’endroit où on s’était entraîné mais cette fois dans un petit bassin à côté qui était super chaud. Dans les arbres, il y avait des singes et différentes espèces de toucans. 

Avec Victor, quand nous jouions près du camping-car, près de la forêt, quand nous nous sommes un peu enfoncés dedans, nous avons vu des traces de petites biches. Sur la route, nous avons vu un tamanoir qui est aussi appelé le grand fourmilier. Il avait une queue noire et blanche. Il était très grand, courait vite. Le soir, nous avons dormi à Bonito.

Samedi 18 juin

Aujourd’hui, nous avons fait une excursion dans une grotte. Cette fois, nous n’avons pas fait de snorkelling mais ça a quand même été super. Dans la grotte, il y avait des stalactites, des stalagmites et on a même vu une stalactite qui faisait comme une sorte de tissu. A l’intérieur de la grotte, dans laquelle nous sommes descendus grâce à 200 marches, il y avait un lac bleu qui était plus ou moins turquoise selon les saisons grâce au soleil.
Après, quand nous sommes revenus au camping-car, sur la route, dans un arbre, il y avait une dizaine de perroquets rouges. Ils étaient très beaux mais à un moment, on a vu un perroquet qui mettait son bec dans la queue de l’autre !
Après, nous nous sommes remis à rouler mais nous nous sommes encore arrêtés car il y avait des voyageurs. C’étaient ceux qu’on avait rencontrés à Corumba. Avec la petite fille, j’ai joué à l’élastique. Le soir, nous avons observé un beau tamanoir.

Dimanche 19 juin

Aujourd’hui, nous avons fait la dernière excursion dans le Pantanal. 

En nous rendant au trou des aras, nous avons pu observer un tamanoir mais qui était une autre sorte de tamanoir. Elle était plus petite que la première et grimpait aux arbres. 
Quand nous sommes arrivés au trou des aras, nous avons vu des beaux oiseaux rouges qui volaient ; c’étaient des aras. Ils étaient rouges, bleus, verts, avaient un bec noir, des lignes rouges  autour des yeux blancs et une longue, fine et élégante queue. 
Quand nous sommes rentrés au camping-car, nous avons fêté la fête des papas, car aujourd’hui, c’est le bon jour. Victor lui a offert un stylo avec un petit ara rouge pour lui rappeler que la fête des papas était ce jour-là et moi je lui ai offert un stylo avec un toucan en bois dessus. Les deux stylos sont pour son bureau à son travail dans un mois et demi. Après, nous avons roulé jusque dans un camping où Victor et moi, on a joué dehors. Nous avons vu une sorte de géantes poules et on aurait  dit que dessus leur tête, elles avaient des cheveux qu’elles avaient bouclés grâce à des bigoudis. Moi, j’ai pensé que dans la maison, il y avait une petite fille qui rêvait d’être coiffeuse mais comme il n’y avait personne qui voulait se laisser coiffer, elle coiffait  ses poules. 

Lundi 20 juin

Aujourd’hui, je suis allée me promener au bord d’une rivière près du camping. J’ai vu trois singes, deux poissons qui ont sauté et un toucan. 
Après, nous avons commencé la très longue route pour rejoindre Curitiba. C’est une ville au bord de l’océan Atlantique.

Mardi 21 juin

Aujourd’hui, nous avons roulé toute la journée. Nous sommes dans un paysage de petites collines. Il y a beaucoup de palmiers, beaucoup de champs de maïs, de canne à sucre. Nous avons vu des camions chargés à ras bord de canne à sucre.

Article suivant : La côte brésilienne

Article précédent : De Potosí à la frontière brésilienne

Retour à : Le journal de bord d'Anaïs