mercredi 6 juillet 2016

Le journal de bord d'Anaïs : La côte brésilienne



Mardi 21 juin

Aujourd’hui, nous avons roulé toute la journée. Nous sommes dans un paysage de petites collines. Il y a beaucoup de palmiers, beaucoup de champs de maïs, de canne à sucre. Nous avons vu des camions chargés à ras bord de canne à sucre. 

Mercredi 22 juin

Aujourd’hui, nous avons roulé toute la journée. 

Jeudi 23 juin

Cet après-midi, nous avons fait une excursion dans de beaux paysages. En premier, nous sommes allés voir un gros trou formé un petit peu comme le trou des perroquets rouges, sauf que là, il y avait beaucoup d’eau, et des petites cascades toutes fines qui formaient des arcs en ciel. Ensuite, nous avons voulu aller voir un autre trou sauf que le chemin était inondé. Du coup, nous sommes directement allés faire une promenade de trois kilomètres. J’ai beaucoup aimé cette promenade car elle était dans les bois et en même temps, on voyait d’étonnantes sculptures en pierres qui ont été sculptées par le vent. La structure que j’ai préférée, ça a été celle qui ressemblait à un arbre de pierre ; c’était très joli car il y avait un côté éclairé par le soleil et l’autre était resté dans l’ombre. 
Dans la forêt, il y avait beaucoup de géantes lianes. Après, nous avons roulé jusqu’à Curitiba et dans la ville, il y avait un magasin Décathlon ce que nous n’avions pas vu depuis des mois et des mois…

Vendredi 24 juin

Aujourd’hui, nous avons commencé par visiter un jardin botanique. J’ai beaucoup aimé car il y avait une grande diversité de plantes.
J’ai bien aimé les oreilles de lapins qui étaient toutes douces, des palmiers qui avaient des sortes d’yeux sur leur tronc, des petites fleurs orange et violettes.

Après, nous avons roulé jusqu’à Morretes, un petit village dans lequel nous nous sommes promenés. D’abord, nous nous sommes garés près d’une rivière et Victor et moi, nous avons joué avec des bâtons en forme de V qui nous servaient de compas pour faire de grandes rosaces au sol.
Après, nous nous sommes promenés dans le village et le moment que j’ai préféré, c’est quand on a joué avec des enfants. On était sur une sorte de petite estrade.

Samedi 25 juin

Aujourd’hui, nous avons roulé jusqu’à un petit village où il y avait une concentration de vieilles voitures. Celle que j’ai préférée, c’était une bleue.
Il y avait aussi plein d’autres sortes de voitures comme des coccinelles, des voitures de courses, des 4x4… Nous avons vu un monsieur qui peignait des paysages avec la main. Ensuite, nous sommes allés faire une balade et nous avons revu l’océan Atlantique que nous n’avions pas vu depuis plus de 6 mois. Après, avec Victor, nous avons joué dehors sur un kiosque et plus tard, nous sommes rentrés au camping-car pour faire de la pâte fimo. Moi, j’ai fait un petit papillon, un cœur, un colibri et un nœud. Maman m’a fait plein de perles et je crois que je vais en faire un très beau bracelet. Le soir, on est allé manger dans un restaurant et c’était délicieux !

Dimanche 26 juin

Aujourd’hui, nous nous sommes garés près d’une plage et j’ai rencontré deux filles très gentilles et j’ai joué à l’élastique avec elles. 
Après, nous nous sommes promenés dans la ville et on s’est renseigné pour prendre le bateau pour aller sur l’ilha do Mel. Après, quand nous sommes rentrés au camping-car, nous avons recroisé les deux filles avec qui j’avais joué et elles nous ont proposé d’aller dormir dans leur jardin. Du coup, on a passé la soirée avec eux. Avec les filles, on a joué au volley-ball et à l’élastique dehors et il y a des grands qui se sont joints à nous. Papa et maman ont été invités à manger du poisson juste pêché et Victor, moi, Stacy et Maria, nous avons grignoté des chips dans leur maison. 

Lundi 27 juin

Aujourd’hui, nous avons pris un bateau qui bougeait beaucoup pour aller sur l’ilha do Mel. D’abord, nous sommes allés jusqu’à des grottes et on est allé dedans. A l’intérieur, ça faisait un peu comme une cheminée. Après, nous avons fait une promenade sur l’île, mais le chemin était très difficile. Il y avait des marches qui ressemblaient plutôt à des trous dans la boue et qui étaient hautes comme ma jambe. On a failli glisser plusieurs fois mais nous avons quand même réussi à monter jusqu’à un mirador. C’était très joli. 
On voyait l’océan Atlantique, les plages, les collines de l’île qui étaient couvertes de forêts sub-tropicales. J’ai adoré la promenade car ça faisait un peu aventure. Après, nous sommes allés dans un restaurant où nous avons mangé du poisson frit, du riz et des chips de patates douces avec une sauce à l’ail.
Comme il nous restait encore du temps avant de repartir, on est allé se promener sur la plage et Victor et moi pendant que papa et maman faisaient la sieste. Il n’y avait pas beaucoup de monde et personne ne se baignait car il ne faisait pas chaud. J’ai beaucoup aimé les plages car le sable était fin et blanc comme à Anakena sur l’île du Pâques. Après, quand nous sommes rentrés sur le continent, nous avons repris le camping-car pour aller vers l’île de São Francisco.

Mardi 28 juin       
                                                                                                                                   
Aujourd’hui, c’était une journée route/ navigation. D’abord, nous avons roulé un petit peu, puis nous avons pris un bac pour traverser une rivière qui nous bloquait le passage. Sur le bateau, nous avons acheté à un monsieur des crêpes sèches à la noix de coco et des morceaux de noix de coco. Moi, j’ai surtout aimé les crêpes.
Après, quand nous sommes arrivés de l’autre côté, nous avons roulé un petit peu et nous sommes arrivés en face de l’île de São Francisco. Nous sommes arrivés avec juste trois minutes de retard car le bateau venait de partir. Du coup, on a dû attendre deux heures et demie près du port. Avec Victor, j’ai joué à faire des forts sur les cailloux. On faisait des ponts et on les décorait. Ensuite, quand le bateau est arrivé, on est monté dessus et le début de la traversée a été magnifique : il y avait le coucher de soleil derrière les îlots et comme j’adore les couchers de soleil, j’ai beaucoup aimé.
Après, la nuit est tombée et on est arrivé sur l’île de São Francisco.

Mercredi 29 juin

Aujourd’hui, nous avons joué dans un parc de jeu puis nous avons visité la ville de Sao Francisco. Il y avait des maisons colorées, une belle place avec son petit kiosque. On a vu un très joli oiseau, bleu, vert, rouge et jaune. Ensuite, on a visité le musée des bateaux. Il y avait plein de bateaux exposés dans le musée. 
Certains ont été ramassés au fond de la mer et d’autres peuvent encore naviguer. On a vu un catamaran sur lequel un monsieur faisait un tour en Amérique du Sud. Sur une vidéo, on a vu un autre monsieur qui avec une hache, dans la forêt, coupait un arbre pour en faire un canoë. Ça ressemblait un peu au chantier qu’on avait vu en Amazonie, sauf qu’à Sarayacu, ils avaient des tronçonneuses, mais pas ici. On a vu une petite exposition d’art faite avec des pièces de bateaux. J’ai trouvé ça beau et peu ordinaire. Sao Francisco est une ville avec un port baleinier. Cela veut dire que beaucoup de bateaux qui partaient chasser des baleines, revenaient à ce port. Maintenant, depuis, de nombreuses années, les gens n’ont plus le droit de chasser des baleines. Dans le musée, on a pu voir des baleiniers. Ensuite, on a visité une église qui avait été faite avec du sable, des coquillages et de l’huile de baleines. Moi, je pense que c’est dommage de tuer des baleines pour faire des monuments !

Jeudi 30 juin

Ce matin, nous avons roulé jusqu’à une ville qui s’appelle Blumeneau. Il y a beaucoup de traditions allemandes qui sont restées des allemands qui sont venus peupler les terres de ce secteur du Brésil. Nous avons vu beaucoup de maisons de style allemand. 
J’ai beaucoup aimé les murs blancs avec les bouts de bois posés dessus qui formaient des croix : ce sont des maisons à colombages. Le soir, on a roulé jusqu’à une petite ville qu’on va visiter demain, en bord de mer. Comme on ne trouvait pas de place, des gens gentils nous ont proposé de dormir à côté de leur maison. 

Vendredi 1er juillet

Aujourd’hui, on a commencé la journée par visiter Bombinhas. Il y avait des plages et du coup, on s’est promené dessus. Le sable était blanc. J’ai bien aimé. 
Après, on a roulé jusque sur l’île de Santa Catarina. Après avoir traversé la ville balnéaire de Florianópolis où il y avait plein de grands immeubles et d’hôtels, nous nous sommes garés dans un petit village près d’un parc de jeux. D’abord, avec Victor, on y a joué un petit peu et des enfants se sont joints à nous. Ensuite, on s’est promené dans le village et on est entré dans plein de petites boutiques d’artisanat. Celle que j’ai préférée, ça a été la dernière qu’on a faite. Il y avait des petits tabourets peints, les marches de l’escalier étaient elles aussi peintes. 
Il y avait des portefeuilles, des trousses de toilettes faites en tissu. Dans certaines boutiques artisanales, il y avait des carrelages de style portugais. Ensuite, on s’est promené sur la plage. 
Nous avons vu des éleveurs d’huîtres et on leur en a achetées. Ca a fait plaisir car on n’avait pas mangé d’huîtres depuis la France. Après, on a vu un coucher de soleil. C’était très joli car il se couchait derrière des montagnes. Sur la mer, ça faisait des couleurs roses très jolies qui se reflétaient dans les mâts des bateaux. 

Samedi 2 juillet

Aujourd’hui, on a commencé la journée par visiter un petit village dans lequel j’ai joué avec une petite fille qui s’appelait Maria-Clara. Elle avait trois ans. Après, on a roulé jusqu’à un fort portugais qui servait à se protéger des espagnols qui voulaient envahir cette terre du Brésil qui avait été conquise par les portugais. Sur le chemin pour aller au fort, on s’est arrêté chez une dame qui faisait de la dentelle au fuseau. C’était très joli et du coup, on lui a acheté un bandeau pour les cheveux et quelques marque-pages. 
Juste avant d’entrer dans le fort, en observant la mer, j’ai trouvé deux dauphins qui ont sauté très haut surtout la deuxième fois. J’étais très contente. Dans le fort, il y avait une tourelle à chaque coin. 
Dans le musée, on a pu observer d’autres dames qui faisaient de la dentelle aux fuseaux et on a même vu une petite fille qui était en train d’apprendre. La mer était très bleue tout autour et il y avait beaucoup d’arbres sur l’île. Après, on a roulé jusqu’à une plage qui donnait sur l’océan. Il y avait plein de superbes coquillages et j’en ai ramassé deux bonnes dizaines. Le soir, en rentrant au camping-car, nous avons regardé un film qui s’appelle « un jour sur la Terre ». Ça parle des animaux qui vivent dans différents climats. A un moment, il y a même des singes qui traversent la forêt inondée, mais comme ils détestent l’eau, ils font les plus grands pas possibles pour arriver vite de l’autre côté. Mes animaux préférés, dans ce film, ce sont les bébés ours polaires qui essaient de grimper tout en haut du glacier.

Dimanche 3 juillet

Ce matin, avec Victor, j’ai joué à des jeux. En attendant le bateau, nous nous sommes assis sur le ponton et nous avons observé des méduses qui lançaient comme des étincelles vertes. Ensuite, tous les 4, nous avons pris un bateau pour traverser la lagune. Avec Victor, je suis allée dans la cabine de pilotage et Victor a conduit le bateau. Ensuite, le bateau nous a déposés au nord de la lagune.
D’abord, nous avons mangé près de la lagune. Moi, j’étais sur un tronc de palmier en forme de L et il était très haut. J’ai bien aimé la promenade car on était dans la forêt. On a dû traverser plusieurs petits ruisseaux. Avec papa, j’ai vu un superbe oiseau. Il avait une géante crête jaune paille, son corps était bleu marine/noir, et sa tête était rouge. Papa a ramassé un énorme bout de bambou pour essayer d’en faire une fontaine à la maison. Quand nous sommes retourné au camping-car, nous avons roulé jusqu’au sud de l’île. Nous avons fait une promenade sur la plage et nous sommes allés sur une tout petite île sur laquelle des géants filets de pêche étaient en train de sécher. 
On est arrivé un tout petit peu trop tard pour voir le coucher du soleil mais il y avait quand même de belles lueurs roses. 

Mardi 4 juillet

Ce matin, nous avons pris le bus qui nous a emmenés au sud de l’île. La partie de la promenade que j’ai préférée, ça a été le moment où il a fallu grimper sur de gros rochers qui glissaient. Pendant cette promenade, nous avons vu trois types de paysages très différents. Celui que j’ai préféré, ça a été la forêt subtropicale. 
Il y avait aussi une sorte de steppe montagnarde avec des petits buissons piquants. Il y avait finalement la plage au sable très fin avec la mer. 
Nous avons pique-niqué sur un rocher. En tout, nous avons fait 8 kilomètres, dont 6 très difficiles. En tout, nous avons mis 4 heures et demie à faire la balade. Après, nous avons roulé jusqu’à un petit village et nous nous sommes garés devant la plage à côté d’un restaurant. Avec Victor, sur la plage, nous avons fait un barrage pour barrer un petit ruisseau avec du sable, des planches, des cailloux et des coquillages. Ensuite, papa et maman sont allés se renseigner pour manger au restaurant pour fêter leur un an de mariage (car c’est aujourd’hui). Mais, comme le restaurant fermait à 17 heures, ils ont pris seulement une bière sur la plage. Ensuite, nous sommes allés chercher des huîtres chez un ostréiculteur. Après, nous avons mangé des huîtres sur la plage et nous sommes allés nous coucher.

Mercredi 5 juillet

Ce matin, nous avons visité le petit village. Il y avait des maisons toutes colorées. 
Il  y avait des faïences peintes, une église jaune et blanche. Quand nous sommes retournés au camping-car, avec Victor, j’ai vu que notre barrage avait fonctionné toute la nuit, mais nous l’avons quand même consolidé. Ensuite, on a roulé tout le reste de la journée.

Article suivant : Des côtes du Brésil à Montevideo

Article précédent : Le Pantanal

Retour à : Le journal de bord d'Anaïs