mercredi 6 juillet 2016

Le journal de bord de Victor : La côte brésilienne



Mardi 21 juin

Aujourd’hui journée route. J’ai vu des forêts et des immenses champs. J’ai vu des zébus et des vaches.

Mercredi 22 juin

Journée route.

Jeudi 23 juin

Cet après-midi, nous avons fait une visite. D’abord, on a pris un bus pour aller voir de gros trous comme là où il y avait les perroquets rouges. Sauf que dedans, il y avait plein d’eau et dans le premier, il y avait un ascenseur qui descendait jusqu’en bas. Et en bas, il y avait une petite avancée sur l’eau et ça flottait. Il y avait un arc en ciel et on voyait bien comment c’était fait. C’était fait avec des gouttes d’eau car il y avait une cascade et le soleil envoyait des rayons de différentes couleurs.
Mais, on ne pouvait pas descendre car l’ascenseur ne fonctionnait plus. Après, nous sommes allés voir un deuxième gros trou et il était énorme. Il y avait plus de 100 mètres en hauteur. Après, nous sommes rentrés à côté du camping-car et on a pris un autre bus qui nous a emmenés voir de gros rochers, comme au sud Lipez en Bolivie. La promenade était surtout dans la forêt. C’était trop beau et on a vu une sorte d’arbre en pierre.
Après, nous avons roulé jusqu’à Curitiba.

Vendredi 24 juin

Ce matin, nous avons fait l’école et après, nous sommes allés voir un jardin botanique. Il y avait beaucoup, beaucoup de plantes différentes. 

Je courais beaucoup dans les chemins. On est rentré dans un bâtiment en verre ; ça s’appelle une serre et il y avait plein d’autres plantes. 
Après, nous avons roulé jusqu’à Morretes près de l’océan Atlantique. Il y avait de très jolis bâtiments. Il y a beaucoup de maisons en bois.  Les couleurs des maisons sont : vert, rose, violet et plein d’autres couleurs mais pas de noir. On a vu un petit colibri. 

Samedi 25 juin

Ce matin, nous avons fait l’école. Après, avec Anaïs, nous sommes allés voir un petit stand d’artisanat. Maman et papa sont allés boire un café dans un bar. Après, nous sommes allés voir un petit village à côté de l’océan Atlantique. L’après-midi, nous avons joué dehors et nous avons fait une balade. En premier, nous avons vu une concentration de vieilles voitures. Il y en avait qui avait des coupes, il y en avait qui étaient super belles. 

J’en ai même vu une où j’ai imaginé dedans un camping-car pour une personne. Après, nous sommes allés faire une balade au bord de l’océan Atlantique. D’abord, nous sommes allés vers un petit port et on a trouvé une branche de palmier et on a décidé de la ramener. Et nous sommes allés voir un bâtiment. Il était en ruines : c’était un endroit où ils stockaient la plante qui servait à faire le maté pour attendre que les bateaux viennent et prennent la plante et l’emmène dans d’autres pays comme l’Argentine et nous sommes allés voir une petite vue sur l’océan. En rentrant, nous avons fait du modelage d’une sorte de pâte fimo. J’ai fait une tortue terrestre, un anaconda, un condor, un fourmilier et une statue de l’île de Pâques et je suis en train de commencer un camping-car.

Dimanche 26 juin

Ce matin, nous sommes allés nous garer à côté de l’océan Atlantique, côté Brésil. Maman et papa ont fait un barbecue. On a mangé du super bon poisson et des pommes de terre cuites à la poêle. Après, avec maman, je suis allé jouer sur la plage et moi, j’ai fait un gros trou et maman a un peu lu et après, elle a discuté avec une dame et Anaïs a joué avec deux filles à l’élastique. 
Après, nous nous sommes promenés dans le village et on s’est renseigné pour prendre le bateau et aller sur une île. En fin d’après-midi, quand on est rentré au camping-car, on a recroisé la famille et ils nous ont invités à dormir dans le jardin devant chez eux. On a joué au volley-ball et le soir, papa et maman sont allés manger avec les adultes un super bon poisson à l’orange et les enfants ont joué dans la maison. J’ai joué à la tablette.

Lundi 27 juin

Ce matin, nous avons pris un bateau pour aller sur une île. D’abord, nous sommes allés voir des grottes où à l’entrée, il y avait une sorte de cheminée toute brûlée qui remontait à la surface. 
Après, nous avons marché sur la plage, dans les collines et dans les rochers et un peu dans les montagnes. Pour monter en haut des montagnes, on avait juste une corde et quelques marches. 
J’ai trouvé une corde et je l’ai amenée jusqu’au bateau pour revenir au camping-car. Après, nous avons fait une pause sur la plage. Cette plage était comme à Anakena sur l’île de Pâques parce que le sable était très fin comme là-bas.

Mardi 28 juin

Aujourd’hui, nous avons pris un bateau pour traverser une rivière et nous avons roulé jusqu’à un autre bateau mais on est arrivé juste après que le bateau soit parti. Du coup, on s’est garé à côté d’une plage et on a attendu 2 heures et demie et avec Anaïs, on a joué à faire des forteresses avec du sable.
Après, on a pris le bateau pour aller sur l’île de São Francisco.

Mercredi 29 juin

Aujourd’hui, nous nous sommes promenés dans la ville de São Francisco et on est allé voir un musée de bateaux. C’était super. On a vu des bateaux avec une voile immense et ils ont été obligés de déformer le toit pour mettre les bateaux. Il y avait des jangadas : ce sont des radeaux et ils avaient des voiles. 
On a regardé une vidéo où il y avait un monsieur avec sa hache qui coupait un gros arbre et il en a fait un canoë. On a vu dans le musée un canoë en train d’être taillé et un canoë fini. 
Il y avait aussi des petits bateaux qui chassaient les baleines. Puis on est allé voir une église construite avec du sable, des bouts de coquillage et de l’huile de baleines.

Jeudi 30 juin

Aujourd’hui, nous nous sommes promenés dans la ville de Blumenau. On a vu des maisons qui venaient de l’architecture de l’Allemagne car des allemands avaient emmené cette architecture. Les maisons étaient en briques, en bois et en tuiles. 
Et nous sommes allés voir une église où à l’entrée il y avait deux grands ronds où ils mettaient de l’eau et ça faisait comme un miroir. 

Vendredi 1er juillet

Ce matin, nous nous sommes promenés sur la plage et après, on est allé sur une petite passerelle en bois. Il y avait un bateau de pirates.
Ensuite, on est remonté dans le village et on retourné sur la plage. Ils étaient en train de préparer une petite fête qui allait se passer le lendemain. Après, on a repris la route et on est allé sur une île qui s’appelle Santa Catarina.
Pour aller sur cette île, on a pris un pont et on est allé dans un petit village à côté de la mer et nous nous sommes promenés dans le village et nous avons vu plein de boutiques d’artisanat.
Et le soir, papa et maman ont mangé des huîtres sur la plage et nous, on a joué à côté. Et moi, j’ai mangé une huître. C’était très bon.

Samedi 2 juillet

Ce matin, nous sommes allés voir un petit village où on a joué à des jeux et j’ai trouvé une vraie liane. C’est très souple. Ensuite, nous sommes allés voir un fort. Le camping-car est resté en bas car la pente était trop raide. Et quand on est allé au fort à pied, on a vu une dame qui faisait de la dentelle aux fuseaux. Et quand on est allé à la porte du fort, on a vu un dauphin dans la mer. J’étais très content. Le fort servait aux portugais parce que les espagnols voulaient aussi cette terre de l’Amérique du sud. 
C’était super car j’aime beaucoup les forts. Il y avait des canons et sur les murs il y avait des tourelles pour que les gardes surveillent. 
On est allé voir un petit musée dans le fort où il y avait des poteries et une maquette d’un autre fort. Après, on est allé sur une plage du côté océan et il y avait beaucoup de vagues (de l’autre côté, c’est tout calme car l’île arrête les vagues). 
Sur la plage, on a trouvé de super beaux coquillages et le soir, dans le camping-car, on a regardé un film sur les animaux. J’ai beaucoup aimé. Ça s’appelle « un jour sur Terre ». Je vous conseille de le regarder. 

Dimanche 3 juillet

Ce matin, avec Anaïs, on est allé tous seuls à des supers jeux en forme de bateau. Puis, on a pris un bateau pour aller au nord de la lagune qui est au milieu de l’île. Ça a duré 40 minutes. Pendant ce temps, j’ai conduit le bateau avec le capitaine. 
Juste dans la cabine, j’ai réussi à imaginer comment aménager une maison flottante. Après, on a fait une rando qui a duré deux heures. On était dans la forêt. A un moment, on a ramassé un gros bout de bambou. Papa l’a cassé en deux et il voulait faire une fontaine en escaliers. Et on en a ramassé un autre pour faire un bâton de pluie. 
On a mangé le midi sur un petit port. Anaïs était dessus un palmier qui faisait un L. J’ai imaginé qu’il y avait un géant naturel enfoncé dans la terre et que c’était son bras. La rando était trop bien car c’était un peu l’aventure car à chaque fois il y avait des petits ruisseaux et il y avait des petits cailloux entre et il fallait chercher par quels petits ruisseaux il fallait passer. 
Après, on a joué aux jeux et on est rentré au camping-car. Après, nous avons roulé jusqu’à un petit village et on a fait une promenade sur la plage et on est allé sur une autre petite île. On y est allé avec un petit ponton en bois pour les piétons. Sur l’île, il y avait de grands filets de pêches étendus par terre. 

Lundi 4 juillet

Ce matin, nous avons pris un bus qui nous a emmenés au bout de l’île pour faire une rando de 8 kilomètres. Il y avait 6 kilomètres très difficiles car des fois, il y avait des gros trous au milieu du chemin et de chaque côté il y avait un petit bord et on ne pouvait que mettre les pieds ici. A des moments, il y avait beaucoup d’escalade à faire. On n’avait même pas de corde. On avait juste notre force pour grimper.
A un moment, il y avait des grands ravins qui descendaient dans la mer et il fallait bien se mettre sur le côté. On a marché dans la forêt, dans les collines et sur la plage. 
C’était super car il y avait beaucoup d’aventure et à des moments, il y avait beaucoup de boue. 
Le soir, nous avons fait un barrage qui bloquait un ruisseau qui coulait jusque sur la plage. 

Mardi 5 juillet

Ce matin, je suis allé courir voir si le barrage marchait encore et il fonctionnait encore. Après, l’école, nous sommes allés le consolider. Au milieu, nous avons fait une pause pour aller voir le petit village. Il y avait des carrelages sur les murs qui représentaient des Portugais qui arrivaient sur le Brésil, et il y en avait beaucoup qui représentaient les trois caravelles de Christophe Colomb. 
Il y avait plein de maisons colorées : des vertes, des roses, des rouges… et plein d’autres couleurs. Papa et maman ont acheté d’énormes crevettes. Après, nous avons pris la route pour aller vers Porto Alegre. C’est vers le Sud.  

Article suivant : Des côtes du Brésil à Montevideo

Article précédent : Le Pantanal

Retour à : Le journal de bord de Victor