jeudi 28 juillet 2016

Le journal de bord d'Anaïs : Des côtes du Brésil à Montevideo



Mercredi 6 juillet

Cet après-midi, nous avons visité un musée de machines qui fonctionnent à vapeur. A l’entrée, il y avait une reproduction d’un train qui était entré très vite dans la gare de Montparnasse à Paris, avait détruit les barrières de sécurité, puis les murs, puis s’était écroulé sur la place de Rennes. Il n’y avait eu qu’un seul décès.
Dans ce musée, la pièce que j’ai préférée, ça a été une horloge dont il n’y a que deux exemplaires au monde ; un dans ce musée et un autre au Canada. La pendule fonctionnait à vapeur et faisait tourner des engrenages. En plus, la pendule était à l’heure.
Après, nous avons vu une maquette d’une machine à vapeur qui transformait un petit carré de bois en une bande de papier. En premier, ce petit bout de bois, on le mettait dans un endroit où il était chauffé et mélangé avec de l’eau et ça devenait un liquide qui ressemblait un petit peu à de la bouillie. Ensuite, ce liquide, on le mettait sur une bande de tissu et avec des rouleaux, ça aplatissait et séchait la bouillie. A la fin, cela faisait une grande bande de papier et nous avons eu le droit de prendre ce qui restait. J’ai beaucoup aimé le musée car il y avait plein de machines intéressantes fabriquées par des gens qui ont eu des idées géniales. 

Jeudi 7 juillet

Aujourd’hui, nous sommes allés voir des chutes d’eau dans un parc. D’abord, on en a vu des petites. L’eau coulait sur des rochers bien lissés. C’est cette partie que j’ai préférée. Après, on a vu une beaucoup plus grande chute d’eau. Par moment, on apercevait des arcs en ciel, mais pas très longtemps. Cette grande chute d’eau se jetait dans la rivière qui avait creusé une grotte.
Dans le parc, il y avait beaucoup d’araucarias.
Cet après-midi, nous avons visité la ville de Gramado. Nous avons vu une belle église, de beaux bâtiments de style allemand et beaucoup de boutiques de chocolat. Nous avons goûté à plusieurs petits chocolats différents, mais ceux que j’ai préférés, ce sont ceux du chocolatier Prawer, le premier chocolatier venu s’installer dans la ville.
Pour le goûter, nous avons bu un bon vrai chocolat chaud du chocolatier Caracol. C’était très chaud, mais délicieux. Ça m’a fait penser à une collection de livres que je suis en train de lire.

Vendredi 8 juillet

Aujourd’hui, nous avons visité le musée du chocolat. Ça ne ressemblait pas au premier qu’on avait fait, car cette fois, c’était des sculptures en chocolat. Il y avait une fontaine, un canapé, un jeu d’échec, des tableaux, une girafe, un éléphant, un crocodile, un toucan, un papillon, des arbres, un pont, des monuments asiatiques, la statue de Rio, la statue de la Liberté, des monuments égyptiens, la voiture de Mr. Bean, la tour de Pise, la tour Eiffel, une gondole posée sur une rivière de chocolat…

Après, nous avons vu la flamme olympique, enfin, pas tout de suite après, car nous avons dû attendre deux heures avant de la voir, mais ça a quand même été super. D’ailleurs, pendant l’attente, il y a eu un spectacle de personnes qui dansaient dans des rideaux en hauteur.
Ensuite, nous sommes allés manger au restaurant. Nous avons commencé par manger une fondue au fromage dans laquelle nous avons trempé des bouts de pain, des pommes de terre et des frites. Après, on a mangé de la viande que l’on trempait dans des sauces. Pour finir, on a mangé de la fondue au chocolat dans laquelle on a trempé des morceaux de fruits.
Plus tard, nous avons pris le camping-car et nous sommes allés visiter le musée du cristal. Ça, on ne le savait pas, c’était une surprise de la part de papa et maman. J’ai beaucoup aimé car on a vu les gens travailler. Ils chauffaient, refroidissaient, chauffaient, refroidissaient le cristal pour obtenir la forme qu’ils voulaient, puis ils mettaient des colorants et ils le faisaient cuire. La boutique était énorme. Les gens de la boutique étaient habillés comme à Venise. Il y avait plein de pièces qui paraissaient très fragiles et c’était très beau. Moi, si cette boutique m’appartenait, j’en serais très fière car il y a beaucoup de pièces magnifiques. Je me suis achetée un dauphin en cristal.

Samedi 9 juillet

Aujourd’hui, nous avons roulé toute la journée pour arriver à la frontière de l’Uruguay qui sera notre dernier pays du voyage. Je suis un peu triste car ça veut dire que notre aventure se termine, mais ça veut aussi dire que je vais bientôt vous revoir, tous. Il a plu toute la journée.

Dimanche 10 juillet

Ce matin, nous avons passé la frontière de l’Uruguay. Ça y est. Nous avons fait un barbecue avant d’aller voir le fort de San Miguel. J’ai bien aimé la couleur du fort ; il était tout orange à cause du lichen qui venait se poser dessus les pierres.
Le fort a été construit au début du XVIII ème siècle par les espagnols, puis conquis par les portugais puis repris par les espagnols. Dans le fort, nous avons vu la cuisine, les toilettes qui étaient seulement des trous dans la pierre et ensuite les excréments tombaient à l’extérieur du fort, des canons, et des tenues des soldats de l’époque. A chaque coin des remparts, il y avait une petite tourelle avec une mini fente pour tirer. Il y a une super belle vue de ces petites fentes. On voit des marécages, la mer au loin, des petites forêts, des champs et des tâches noires blanches ou rousses qui sont des chevaux éparpillés un peu partout. Ensuite, nous sommes allés dans le petit village de Chuy qui est divisé en deux. D’un côté l’Uruguay, de l’autre côté le Brésil. Moi, j’aimerais bien aller chercher ma copine de l’autre côté de la rue en Uruguay alors que je vis au Brésil. Ce serait rigolo ! Nous sommes allés dans un bar pour voir le match de foot, la finale de l’Euro. Finalement, après presque deux heures de match, ce sont les Portugais qui remportent la coupe. Les Français ont perdu. Dommage ! Le soir, on a joué au Rummikub et c’est moi et maman qui avons gagné. 

Lundi 11 juillet

Cet après-midi, nous avons roulé jusqu’à un petit village dans lequel, avec Victor, j’ai fait une cabane. La cabane, on l’a fait dans les dunes, avec du sable et des bambous. Le soir, on a encore joué au Rummikub : cette fois, c’est maman et Victor qui ont gagné.

Mardi 12 juillet

Ce matin, avec Victor, on est allé continuer notre cabane dehors. Ensuite, on a roulé jusqu’à un petit village où j’ai joué dans un parc de jeux. En fait, on était comme sur une sorte de vieux bateau. Il y avait encore l’ancre.
Après, on est allé voir des animaux. On a vu des singes aux fesses rouges, des coqs très jolis car ils avaient des crêtes toutes plates ou des collerettes qui se soulevaient quand ils chantaient, il y en avait même un qui avait des chaussons. En fait, c’était des plumes qui retombaient sur ses pattes.
Ensuite, on est allé voir une serre dans laquelle il y avait des plantes différentes et quelques bassins avec des poissons. On a fait une petite promenade et on est entré dans un observatoire pour oiseaux. Nous n’avons pas vu d’oiseaux mais le système de l’observatoire était intéressant. Nous, on pouvait observer les oiseaux, mais les oiseaux ne nous voyaient pas donc ne s’échappaient pas. Plus tard, on a roulé jusqu’à une petite plage, sur laquelle j’ai ramassé plein de gros coquillages. Ils étaient très beaux. Mais nous n’avons pas pu tous les garder car ils prenaient beaucoup de place dans notre camping-car déjà surchargé ! Dans la soirée, nous avons roulé jusqu’à un petit village. On a fait une promenade dedans et on a vu plein de petites maisons qui avaient toutes des styles différents.
Le soir, on a dormi dans le petit village et avec un coquillage que j’avais ramassé sur la plage, j’ai réalisé un collier.

Mercredi 13 juillet

Aujourd’hui, nous avons visité la forteresse de Santa Teresa.

Elle était plus grande que la première, mais ses murs étaient moins orange. Le fort était en forme de tortue marine. Nous avons vu des maquettes de plusieurs autres forts. Nous avons aussi vu une poudrière. Dedans, il y avait des boulets de canons, des tonneaux de poudre et des fusils. Dans un des bâtiments, il y avait un coffre secret mais il fallait bouger des planchettes pour pouvoir voir la serrure. Ils ressemblaient un peu à ceux qu’on avait vus à Potosi au musée de la monnaie. Nous sommes montés sur les remparts, et nous avions la vue d’un côté sur l’océan, et de l’autre sur les lagunes. Ensuite, nous sommes allés à la lagune noire. Au début, il y avait une voiture, et après, on est resté tout seul jusqu’au soir. Avec Victor, nous avons ramassé des petits cailloux, puis je les ai incrustés dans de la pâte fimo pour en faire une petite boîte pendant que Victor faisait un canon. Ensuite, nous avons joué dans les arbres. Moi, j’ai trouvé un siège trampoline.
Le soir, nous avons vu quelques lueurs roses derrière le lac, mais pas beaucoup.

Jeudi 14 juillet

Aujourd’hui, c’est la fête de la France… en France. Nous, nous avons retrouvé des voyageurs français. Ce sont Valérie et Christian. Je leur ai donné un petit bateau en totora que j’ai fait pendant la route. Le midi, nous avons fait un barbecue. Victor a aidé à faire le barbecue, et moi, j’ai aidé Valérie et maman à faire la salade composée. Nous avons fait une balade sur la plage et il y avait beaucoup de mousse.
A un moment, nous avons vu plein de canapés et un frigo rassemblés sur la plage. Nous pensons que les gens ont fait ça car c’était tout éparpillé et ça ressemblait à des déchets. Du coup, ils les ont rassemblés et ça faisait comme une sorte de scène de théâtre. Il y avait aussi un roman tout déchiré. J’ai essayé de le lire, mais comme il était en espagnol et que des bouts manquaient, je n’ai pas réussi ! Le soir, il pleuvait beaucoup, il y avait beaucoup de vent et d’orage. Du coup, nous avons mangé tous les six au chaud dans le camping-car.  Et c’était super. 

Vendredi 15 juillet

Ce matin, nous sommes allés dans le camion de Valérie et Christian. C’était trop bien et ils nous ont même montré un passage secret pour aller de la cellule à la cabine. J’ai adoré. Ensuite, nous nous sommes quittés et avec le camping-car, nous sommes allés à la Paloma. Nous avons fait une balade sur la plage et j’ai trouvé plein de très jolis coquillages.
Il y avait des coquillages qui avaient plein de très jolies épines mais je ne les ai pas ramassés car ils avaient l’air de piquer. Le soir, il a beaucoup plu.

Samedi 16 juillet

Aujourd’hui, nous sommes restés toute la journée dans le camping-car. Il y avait beaucoup de pluie, de vent et il faisait très froid. Heureusement, pas dans le camping-car ! Dans la journée, nous avons fait des jeux, joué au Rummikub… et le soir nous avons fait des crêpes !

Dimanche 17 juillet

Ce matin, on a fait une promenade sur une plage. Nous sommes allés voir une épave de bateau. Il y avait juste la proue. Pendant la promenade, il y a eu deux gros chiens blancs qui nous ont suivis. Ils jouaient dans l’écume blanche de la mer. Ils étaient très jolis.
Ensuite, nous avons roulé un peu et nous avons rencontré des voyageurs français. Ils ont une fille de 8 ans qui s’appelle Eva avec qui j’ai joué. D’abord, nous avons fait une promenade sur la plage et il y avait plein d’œufs de caracoles, puis nous sommes arrivés devant une sculpture d’un artiste : c’étaient des doigts qui semblaient ressortir de sous le sable. Avec Victor, je suis montée sur le pouce de la main et pour redescendre, ça a fait comme un toboggan.
Le soir, on a joué dans le camping-car d’Eva. On a fait une partie de Rummikub, une partie de UNO ; on a regardé un dessin animé (Dragons). 

Lundi 18 juillet

Cet après-midi, nous sommes allés sur un petit port.
Dans l’eau, il y avait plein de gros lions de mer. Victor et Eva leur ont donné à manger.
Après, nous avons mangé une glace. La mienne, elle était au chocolat. Eva a ramassé un énorme coquillage et dedans il y avait un animal vivant. Après, on l’a rejeté dans l’eau pour qu’il continue à vivre. Le soir, Eva, Victor et moi, nous avons joué dans notre camping-car aux playmobils, au Rummikub, au UNO, au Chabyrinthe, au Piou-Piou et à faire des bracelets brésiliens.

Mardi 19 juillet

Ce matin, nous avons dit au revoir à la famille d’Eva et ensuite, nous sommes allés visiter le musée de la mer. Il y avait beaucoup de squelettes d’animaux marins, comme des baleines, des lions de mer. Il y avait des mandibules de cachalots. Nous avons vu aussi des mini bébés hippocampes. On a aussi vu un bateau de pirates reconstitué. Dedans, il y avait des coffres et des pièces. On a vu des coquillages colorés, des coquillages qui semblaient dessinés.

A la fin, j’ai acheté un coquillage et dessus, il y avait des petits triangles qui semblaient avoir été dessinés, mais en fait, c’était naturel. Après, on est allé voir le musée des insectes. Il y avait plein de petits insectes qui avaient été ramassés puis, quand ils étaient morts, ils ont été fixés avec des épingles à des petits tableaux. Il y en avait des verts, des bleus, des violets, des minuscules et des énormes.
Après, nous avons roulé jusqu’à un parc où il y avait plein de sculptures. Celle que j’ai préférée dehors, c’était un assemblage de plusieurs bouts de fer. Il y avait une boule qui ressemblait à un miroir.
A l’intérieur, j’ai beaucoup aimé une sculpture en marbre qui ressemblait à des draps. C’est de l’artiste Atchugarry.
Ensuite, nous avons roulé jusqu’à un phare dans lequel nous sommes montés. Il y avait beaucoup de marches dans l’escalier en colimaçon. D’en haut, on voyait la mer d’un côté et le village de l’autre. Il y avait beaucoup de vent car on était en hauteur. 

Mercredi 20 juillet

Ce matin, on a fait une balade sur la plage près du phare. On a beaucoup marché le long de la plage.
Là aussi, il y avait des œufs de caracoles. On en a trouvé un où dedans, il y avait un bébé caracole.
Lui, on l’a gardé. Ensuite, nous sommes revenus par le village et nous avons vu plein de petites maisons sympas. Ensuite, on a roulé jusqu’à la Casapueblo. Nous l’avons visitée. C’est une sorte d’hôtel qui a été fabriqué par un monsieur qui s’appelait Vilaró. Il voulait que sa maison et les appartements ressemblent à une œuvre d’art. Du coup, il a fait les couloirs tous tordus et il n’y avait presque pas d’angles droits dans sa maison.

Il y avait plein de tableaux qui avaient tous été peints par Vilaró. Moi, j’ai surtout aimé un tableau qui représentait un chat (le chat était l’animal préféré de Vilaró). Mais ce que j’ai préféré, c’était la vue sur la mer qu’il avait. Comme il avait construit sa maison sur le bord de la falaise, il voyait tous les soirs le coucher de soleil sur la mer. Nous comme on s’est garé près de sa maison, on a pu voir le coucher de soleil et c’était magnifique.
Papa a dit que ce serait notre dernier beau bivouac du voyage car demain, nous arriverons à Montévidéo, notre dernière destination. 

Jeudi 21 juillet

Aujourd’hui, nous avons visité un zoo près de la colline Pan de Azucár. Dedans, il y avait des oiseaux, des chats sauvages, des jaguars. Moi, je trouve ça triste qu’ils soient enfermés ici mais en même temps, ça les protège un peu car aujourd’hui, il n’y a plus de jaguars en liberté qui vivent dans la nature en Uruguay parce qu'il y a des gens qui veulent les tuer. Ensuite, nous avons roulé jusqu’à Montévidéo. Nous nous sommes garés près d’un espace vert où avec Victor, j’ai joué à un jeu où on doit protéger les Incas des espagnols. Après, on a vu un très beau coucher de soleil derrière une tour. Il y avait de très belles lueurs rouges. Finalement, hier n’était pas notre dernier beau bivouac.

Vendredi 22 juillet

Aujourd’hui, nous avons marché une douzaine de kilomètres dans Montévidéo. Nous avons revu de beaux bâtiments que nous avions vus il y a un an. Nous sommes redescendus dans la tombe du libérateur de l’Uruguay.
Nous avons revu la porte de l’ancienne forteresse qui protégeait Montévidéo. Le midi, nous avons mangé de très bons empanadas. Moi, j’ai trouvé que c’étaient les meilleurs empanadas jambon/fromage que j’ai mangés. Ensuite, nous sommes allés voir un monsieur dans un bureau, qui nous a expliqué comment se passera la traversée en bateau pour le camping-car. Il était très gentil et il a même donné un petit cadeau pour papa et maman. C’est ce monsieur qui va s’occuper de faire les papiers pour le bateau. Lundi matin, à 9 heures, nous confierons le camping-car à un de ses collègues. Moi l’endroit que j’ai préféré aujourd’hui, c’est une rue piétonne que nous avons traversée. De temps en temps, il y avait des guitaristes qui jouaient et comme quand on va rentrer en France, j’aimerais beaucoup prendre des cours de guitare, j’ai bien aimé. Nous avons vu un sculpteur qui sculptait dans une vieille racine d’un arbre, des poissons. C’était très joli, mais ça avait l’air compliqué. 

Samedi 23 juillet

Aujourd’hui, nous avons vu une exposition de photos. Moi, j’ai préféré la balade sur la rambla. Il y avait beaucoup de vélos et de gens qui faisaient du roller.

 
Quand on est rentré au camping-car, avec Victor, on a rejoué au fort inca et à dragons. Il y avait la fête foraine qui était ouverte juste à côté et du coup ça nous faisait de la musique. C’était bien !

Dimanche 24 juillet



Aujourd’hui, avec Victor, nous avons joué dehors toute la journée car papa et maman préparaient tout à l’intérieur du camping-car pour le bateau.

Nous avons mis les grilles et ça rendait le camping-car tout tristounet. Après, nous sommes allés faire un tour dans la fête foraine à côté de laquelle nous étions garés. J’ai fait deux tours de manège hélicoptère. J’ai beaucoup aimé car il y avait une manette pour faire monter et descendre l’hélicoptère mais j’ai mis longtemps à comprendre comme ça fonctionnait.
Maman a acheté des churros. On en a mangé un nature et deux autres au Nutella car aujourd’hui, on est dimanche et du coup, on a le droit de manger du Nutella. Nous avons un gros pot de Nutella depuis que papi et mamie sont arrivés. On n’en mange que les dimanches et comme aujourd’hui, c’est le dernier dimanche de notre voyage, nous avons eu le droit de tout finir !

Lundi 25 juillet

Aujourd’hui, au port, nous avons laissé le camping-car à des collègues du monsieur que nous étions allés voir avant-hier et nous sommes allés laisser nos bagages à un hôtel.
Après, nous sommes allés à un marché et nous avons mangé un asado dans le même restaurant, à la même table qu’il y a un an. C’était très bon.
Ensuite, nous avons voulu visiter un peu Montevideo mais il pleuvait beaucoup. Du coup, on est rentré à l’hôtel. Moi, j’ai continué un projet littéraire que j’ai entamé il n’y a pas très longtemps : j’écris le cahier de bord d’une fille qui voyage autour du monde. J’ai aussi regardé le dessin animé de « Spirit l’étalon des plaines » avec Victor et maman. 

Mardi 26 juillet

Ça y est, c’est la fin du voyage. Je suis triste de partir de ce continent qui nous a fait découvrir plein de choses, mais en même temps, je suis super contente de bientôt vous retrouver ! Dans ce voyage, ce que j’ai préféré, c’est l’Amazonie, c’est Sarayaku. Quand je serai grande, je voudrais y retourner…
 

Article précédent : La côte brésilienne

Retour à : Le journal de bord d'Anaïs