mercredi 18 novembre 2015

Le journal de bord d'Anaïs : "Parc national Los Glacieres : Perito Moreno, El Chaltén "



Mardi 3 novembre

Aujourd’hui, papa et maman ont fait de la mécanique pendant que Victor et moi, on jouait. Nous avons fait les courses et nous avons acheté un petit pot de confiture de calafates ; ça ressemble à la myrtille et ça pousse en Patagonie sur des petits buissons. Nous avons visité un petit musée où ils expliquaient qu’avant il y avait un peuple qui s’appelait les Tehuelches. Ils habitaient ici. Nous sommes allés jouer dans un parc de jeux et j’ai joué avec une petite fille et deux garçons. 

Mercredi 4 novembre

Aujourd’hui, nous avons visité le Perito Moreno. C’est une partie du plus grand glacier continental du monde.
Nous avons vu des bouts de glace tomber. Ça faisait beaucoup de bruits et beaucoup de vagues. C’était très impressionnant et superbe.
Les pics de glace étaient bleus et blancs et avec le soleil, on voyait la transparence de certains. A côté des chemins, il y avait des buissons avec des fleurs rouges que je trouvais belles. Il y avait aussi plein de petits oiseaux et deux gros condors sont passés juste au-dessus de nous. Au moment où papa les prenait en photo, un gros morceau de glace est tombé, et comme ça faisait longtemps qu’il attendait avec son appareil photo, il a dit « oh, zut ! ». On a rencontré une petite fille qui s’appelle Julieta. Elle était toute petite. Elle a dessiné dans mon cahier. Le soir, on a voulu dormir là, mais les gardes ne voulaient pas, alors, nous sommes repartis à El Cafalate.

Jeudi 5 novembre

Aujourd’hui, nous avons joué 4 heures dans un parc de jeux et on a fait une cabane. C’était une grande structure en bois, très bien décorée. Plein d’adultes y montaient et les chiens aussi ! Après nous sommes allés visiter le musée,  qui explique comment vivaient les dinosaures, les gros mammifères et les Tehuelches. Les Tehuelches étaient un peuple qui vivait ici avant que les européens viennent les tuer et prendre leur place.

Vendredi 6 novembre

Ce matin, on a un peu roulé et on a quitté El Cafalate. Nous avons roulé le long du lac Argentino. Pour manger, nous nous sommes arrêtés à côté de la rivière Santa Cruz. L’eau était d’un bleu éclatant. Avec Victor, sur un bout de plage en sable parmi les cailloux et les pierres, nous avons fait une cabane pour que papa et maman prennent leurs cafés. Nous avons trouvé des pierres coupées toutes droites. Les deux parties étaient là. Nous avons mis du sable entre les deux pour faire comme un petit étage. J’ai trouvé une pierre creuse et dedans, j’ai mis de l’eau. Victor a cueilli des fleurs que l’on a mises dessus. Après, des australiens sont arrivés. Ils étaient en vélo, mais ils n’avaient pas d’enfants. Ils parlaient anglais et ça faisait trois jours qu’ils étaient partis de chez eux. Papa et maman leur ont offert un café et moi je leur ai donné un petit bijou. Maman a bu son café dans la cabane. En échange du petit cadeau, ils nous ont donné un petit koala qui s’agrippe aux rideaux. Après, nous avons repris la route et nous avons longé le lac Viedma. Au loin, on a observé le glacier Viedma. Il était très beau. Après, nous sommes arrivés à El Chaltén. Le Fitz Roy était dégagé et c’était superbe. Il était très haut.
Nous sommes allés au centre des visiteurs mais il était fermé alors nous avons juste fait un petit chemin de 100 mètres, le chemin des pionniers où on pouvait découvrir des plantes. Le soir, on a joué dans un parc de jeux pendant que papa et maman buvaient une bière à un bar. 

Samedi 7 novembre

Ce matin, nous avons visité le centre des visiteurs. Il y a un monsieur qui a expliqué les parcours de randonnées à papa et maman pendant que Victor et moi on observait les habits de maintenant et d’avant qui servaient à escalader. Le centre était très bien fait. Il y avait des puzzles d’animaux, des petits labyrinthes avec une boule magnétique qu’il fallait emmener du huemul au garde du parc. Le garde du parc a dit que si on voyait un huemul (sorte de cerf), il fallait le prendre en photo, savoir où on en était du chemin, et prendre des notes sur ce qu’il faisait.
J'ai vu une plume de condor.
L’après-midi, on a fait une grande promenade de 3 heures et demi qui faisait 9 kilomètres. Ca grimpait beaucoup ! Pendant la promenade, nous avons vu le mont Fitz Roy et les montagnes qui étaient à côté avaient les noms des aviateurs des débuts de l’aéropostale : Mermoz, St Exupéry, Guillaumet. Ca m’a rappelé le film « les ailes du courage » que j’ai vu avec maman au Futuroscope. Nous avons vu une jolie lagune et nous avons bu son eau. 

Dimanche 8 novembre

Ce matin, on a roulé sur la piste. Nous nous sommes arrêtés au bord de la route pour voir une cascade. Après, nous sommes arrivés à une estancia. Dehors, avec Victor, on a trouvé une hutte et on a fait notre cabane dedans. Victor a fait l’intérieur pendant que moi, je faisais un jardin à l’extérieur.
L’après-midi, on a fait une courte balade de 1 kilomètre et demi, mais qui montait énormément ! Quand nous sommes arrivés en haut, c’était trop beau. On voyait le glacier et un lac tout bleu. J’ai trouvé ça extraordinaire !

Quand nous sommes redescendus, on est allé sur un pont de singe au dessus d’une rivière. Après, je suis allée voir une fille qui s’appelait Sofia. On a joué à loup touche-touche et on a dessiné. Papa nous a pris en photo et il l’a imprimée pour Sofia. Elle et moi, on a fait une carte pour mettre sa photo et maman nous a préparé des crêpes. Le soir, on a regardé un « c’est pas sorcier » sur les œufs. 

Lundi 9 novembre

Ce matin, nous avons beaucoup joué à notre cabane et nous l’avons agrandie. Nous avons balayé le sol, enlevé les bouts de bois qui étaient par terre et nous avons bloqué les branches des arbres pour ne pas qu’elles nous gênent. Nous avons fait cinq pièces avec un couloir qui les rejoignait. Il y avait la hutte, le jardin, le placard, la salle à manger et le mirador. Papa et maman l’ont visitée et ils l’ont trouvée géniale. Après, nous avons fait une grande promenade qui montait et qui descendait beaucoup. Il y avait plein de cascades d’eau à traverser. Il y en avait une qui était très compliquée. Nous avons vu une trace de huemul et ses crottes. Après, le chemin s’est un peu perdu.
Alors, nous sommes allés au bord du Lago dersierto pour faire une grande pause. Papa et maman se sont reposés pendant que Victor faisait un barrage  et moi un bateau. Après, j’ai mis le bateau à l’eau mais il est revenu sur la plage car il y avait beaucoup de courant.
Après, nous sommes revenus au camping-car et on a roulé jusqu’au départ de la randonnée de demain.

Mardi 10 novembre

Aujourd’hui, on est parti en randonnée pour 8 heures et on a marché 7 heures ! (et on a fait une heure de pause.) Au début de la promenade, c’était très facile. On a traversé une grande plaine, et on s’est dit qu’il y avait sûrement un ou deux pumas. Nous avons aussi traversé une forêt et des petits ruisseaux. A un moment, ça s’est mis à monter, monter, monter ! Le sol était sableux et plein de petites pierres qui dégringolaient sous nos pieds. Bon, ça valait le coup,  parce que quand on est arrivé en haut, c’était superbe.
Papa et maman étaient très fiers de nous. On voyait le lac gelé, et au dessus, il y avait un glacier. On a marché encore un peu, et là, surprise ! Une lagune, plus que bleu turquoise est apparue sous nos yeux. C’était merveilleusement merveilleux ! Des morceaux de glace blanc éclatant flottaient dans l’eau turquoise. On était au pied du mont Fitz Roy. Au retour, on voyait mieux toute la vallée. Nous avons recroisé les australiens. Nous avons croisé des gens français et ils ont dit à Victor et à moi qu’on était très courageux d’être montés jusqu’en haut. On est rentré. On était épuisés mais fiers de nous !
 
Article précédent :" Punta Arenas et le Parc National Torres del Paine"