jeudi 20 août 2015

Le journal de bord d'Anaïs : "Ma semaine à Buenos Aires - 2ème partie"



Lundi 17 août

Cet après-midi, nous sommes allés dans un marché couvert dans le vieux quartier de San Telmo. Il y avait beaucoup de boutiques, soit de bijoux très élaborés, soit de vieux objets. Il y avait des magasins de poupées déjà utilisées.

Il y avait des marchands de légumes et de fruits.
Après, on est allé sur une place où il y avait une brocante. Il y avait beaucoup de bracelets brésiliens. C’était souvent des messieurs qui les vendaient. Nous sommes ensuite allés voir deux églises. Il y en avait une qui avait des coupoles bleu foncé sur le toit et dessus il y avait des étoiles jaunes qui brillaient. C’était une église orthodoxe.
Nous sommes allés dans un parc où il y avait beaucoup de boue parce qu’il a plu pendant longtemps avant que l'on arrive (c’est l’hiver !). Il y avait des enfants qui jouaient au foot et nous, nous avons joué sur les racines des gros arbres. 

Mardi 18 août

Ce matin, nous nous sommes dirigés vers la Boca. Papa a voulu prendre une photo mais il s’est rendu compte qu’il avait oublié sa carte photo à l’appartement. Nous y sommes retournés pour aller la chercher. Mais en fait, comme on avait faim, nous avons mangé à l’appartement. L’après-midi, nous sommes ressortis et cette fois, on avait la carte photo. Nous sommes allés dans le quartier El centro. C’était plus chic que le quartier de San Telmo. Dans la rue, il y avait un monsieur qui dessinait un personnage de dessin animé à la craie sur le sol.
Nous sommes aussi rentrés dans deux librairies. J’ai regardé des petits livres de Violetta. Il y en avait un qui me plaisait beaucoup. Nous sommes allés réserver le bateau pour aller en Uruguay lundi. Après, on est revenu à l’appartement. Nous avons acheté des fruits et des empanadas.

Mercredi 19 août

Ce matin, nous avons visité la Boca. La Boca est un quartier pauvre. Nous sommes arrivés dans une partie du quartier toute colorée. Il y avait plein de magasins. Un jour, un peintre a trouvé l’école du quartier triste. Il a donc demandé aux autres personnes de son quartier d’amener un pot de peinture chacun  pour repeindre l’école de couleurs vives. Les gens ont trouvé ça joli et ont donc eux aussi repeint leurs maisons. C’est pour ça que les murs en tôles et en bois sont tout colorés.
Dans un restaurant, il y avait une dame qui chantait et des gens qui dansaient le tango. Moi, je n’ai pas trop aimé, car je trouve les gestes lents. Mais j’ai adoré le quartier coloré. Pour midi, un monsieur nous a vendu des sandwichs à la saucisse. La saucisse était coupée en deux et grillée sur un barbecue mais elle était très grasse ! Nous sommes ensuite remontés vers le parc Lezama. Dans le parc, il y avait des enfants qui faisaient une sortie scolaire, et ils étaient tous habillés pareil.  Il y en avait qui n’étaient pas très gentils, mais Victor et moi, nous nous sommes quand même bien amusés. Nous sommes rentrés à l’appartement. Le soir, nous avons rejoint Hergé, sa femme et sa fille. Sa femme parle espagnol et Hergé parle français. La petite fille avait presque deux ans et elle apprend à parler les deux langues en même temps. Nous sommes rentrés en taxi. 

Jeudi 20 août

Ce matin, je me suis réveillée, et ça y est,  j’ai 9 ans ! J’ai rejoint papa et maman dans leur lit et je leur ai fait mon premier câlin de 9 ans. Victor nous a rejoint et m’a donné mon premier cadeau de la journée : c’était un dessin de mon animal préféré : l’écureuil. Après, papa et maman m’ont donné une enveloppe rouge avec une carte de Manuela, Dimitri, Jean et Emma. Dedans, il y avait de l’argent à dépenser le jour de mon anniversaire. Après nous sommes descendus, nous avons pris le petit déjeuner, fait l’école et tata Christelle nous a appelé par Skype. Elle avait préparé un gâteau et il y avait 9 bougies dessus.
J’ai soufflé dans la caméra, et comme par magie, ça s’est éteint ! (Mais c’est tonton Laurent qui a soufflé !). J’ai commencé à recevoir des messages pour me souhaiter un joyeux anniversaire ! Dans la matinée, nous sommes sortis voir une grande bibliothèque qui a été transformée en salle de spectacle. Un monsieur nous a proposé de venir ce soir à un ballet contemporain. Nous sommes ensuite rentrés dans la plus vieille librairie de Buenos Aires. Elle était très jolie avec de jolies étagères en bois remplies de livres.
J'ai voulu acheté acheter un petit livre de Violetta mais il n'y en avait pas. Je trouverai plus tard. Nous sommes ensuite allés dans la plus vieille pharmacie de Buenos Aires. Sur les plus hautes étagères, il y avait des flacons de médicaments d'autrefois, et sur les autres, il y avait des boites de médicaments d'aujourd'hui. Sur le mur, il y avait un beau tableau. Il y avait aussi une balance que les gens utilisaient autrefois pour se peser. Ensuite, nous avons voulu rentrer dans une église, mais elle était en restauration, donc nous n'avons pas pu. Ensuite nous sommes rentrés à l'appartement, et maman et moi, nous sommes allés acheter 13 petits gâteaux au chocolat dans la boulangerie du coin de la rue. Nous les avons mangé en dessert pour mon anniversaire, mais avant j'ai eu trois cadeaux. Un collier de la part de Lou et Élisa, et des feutres et un cahier de coloriage de la part de papi et mamie.
J'ai aussi eu des petites enveloppe d'argent. Et d'autres cadeaux m'attendent dans le camping-car (Je suis trop pressée de les ouvrir !).
Cet après midi, nous avons marché pour trouver une assurance pour le camping-car, mais Victor commençait à être fatigué, donc nous sommes rentrés et papa est retourné seul continuer les recherches.
Le soir, nous sommes allés voir un ballet contemporain. Au début du spectacle, les danseurs faisaient tous les gestes très lentement. Après, ils ont continué leur spectacle en ne faisant que tomber par terre. Ensuite, ils ont fait des sortes d'acrobaties avec des chaises. Par moment, il y avait de la musique forte, par moment, de la musique douce et par moment, le silence. C'était bizarre. Je n'ai pas trop aimé. 

Article suivant :  Ma semaine à Buenos Aires - 3ème partie

Article précédent : Ma semaine à Buenos Aires - 1ère partie

Retour à : Le journal de bord d'Anaïs