mardi 3 novembre 2015

Le journal de bord d'Anaïs : "La Terre de feu"




Lundi 19 octobre

Ce matin, il y avait des petits flocons de neige qui tombaient. On est sorti et on a visité la ville d’Ushuaia. On est allé à un office de tourisme où on nous a donné deux coloriages et la dame nous a mis un tampon sur notre passeport pour dire qu’on est passé au bout du monde. On est rentré dans un petit marché artisanal. Il y avait des petits bijoux avec des pierres semi-précieuses et j’aurais bien aimé les acheter mais c’était très cher ! Par contre, j’ai acheté des petits cadeaux pour des gens à qui je pense beaucoup. Dans la ville, il y avait plein de flocons qui tombaient. Il y a un musée, la capsule du temps, qui va ouvrir en 2492 ! Il contient des témoignages de l’année 1992 pour que les gens dans 500 ans sachent comment nous vivions 500 ans plus tôt. Il y avait un musée, le musée Yamana, qui parlait des gens qui vivaient sur la Terre de feu autrefois. 

Mardi 20 octobre

Cet après-midi, nous avons marché dans la neige pour aller jusqu’au glacier Martial.
Nous avons fait un bonhomme de neige. 

Il y avait plein de montagnes enneigées et les arbres avaient de minuscules feuilles. Il y a des endroits où la neige n’avait pas été aplatie, alors, Victor et moi, on tombait dedans. Quand on était en haut, on avait la vue sur le canal de Beagle, sur la ville d’Ushuaia et sur les montagnes enneigées. De l’autre côté du canal de Beagle, c’était le Chili. 

Mercredi 21 octobre

Ce matin, nous sommes rentrés dans le parc national de la Terre de feu. Nous avons visité le centre des visiteurs et maman s’est achetée un livre en espagnol. Il y avait des maquettes avec les promenades que nous pouvions faire. Il y en avait une qui allait jusqu’à la frontière du Chili.
Avec Victor, on a fait une petite cabane. On a fait la promenade qui allait voir les castors, mais on n’en a vu aucun. Par contre, on a vu des barrages de castors.


On a observé les arbres croqués. Après, on est allé jusqu’au bout de la route 3 et on y a dormi. Le soir, on est retourné à la castoreria et on a vu un castor, de loin. 

Jeudi 22 octobre

Ce matin, on a rencontré des français qui étaient en bus. Ils ont pris un petit verre de liqueur avec papa et maman et après ils sont partis car ils avaient un avion qui les attendait. Et nous, on a fait une promenade au bord du canal de Beagle, dans la baie Lapataia.
On a observé des petits oiseaux et le paysage car il était très beau. Nous sommes allés à une autre castoreria, mais nous n’avons pas vu de castors. Mais on a observé un grand barrage et la hutte des castors. Nous avons roulé jusqu’au lac Roca.
Nous avons fait la très grande promenade qui mène jusqu’à la frontière du Chili. La balade a duré 3 heures. Sur le chemin, on observait les arbres, on passait à côté du lac, sur la plage, mais la plupart du temps, on était sur un chemin un peu gadoueux. C’était un peu l’aventure ! De temps en temps, on escaladait des rochers. C’était trop bien ! A la frontière, il y avait un gros poteau rouge, mais nous, même si on n’avait pas le droit, on a fait quelques pas au Chili sans montrer nos passeports ! En rentrant, j’ai joué beaucoup sur la plage au bord du lac, en face des montagnes enneigées !

Vendredi 23 octobre

Ce matin, on a quitté le parc national et on est allé à Ushuaia pour refaire le plein d’essence, les courses… Après, on a roulé dans un beau paysage de montagnes sur une piste mais on n’arrivait pas à trouver d’endroit pour dormir, alors le propriétaire d’une estancia nous a proposé d’aller à côté d’un lac pour dormir. C’était très joli, mais il y avait un hôtel abandonné. Le soir, on a observé un joli coucher de soleil. 

Samedi 24 octobre

Ce matin, nous avons beaucoup joué à côté du lac pendant que papa et maman jouaient à faire la machine à laver. Après, papa a gonflé le bateau pour partir faire une promenade sur le lac. Par endroit, les arbres étaient complètement couchés car il y a eu sans doute des tornades. La promenade était très jolie, avec les arbres verts et de la neige en haut des montagnes. L’eau était très transparente ; ça donnait envie de se baigner. Mais de temps en temps, les rames envoyaient des gouttes glacées !
Sur le lac, nous avons trouvé un ballon. Quand nous sommes revenus, des enfants ont montré le ballon du doigt alors nous leur avons amené car nous avons pensé que c’était à eux. Nous leur avons demandé s’ils voulaient jouer avec nous et ils ont dit oui. Nous avons fait un bateau avec du bois et de la ficelle et après, nous l’avons mis sur le lac.
Il y avait 3 filles. Elles avaient toutes notre âge.
Après, on est reparti et on a repassé la frontière du Chili. Nous y avons dormi.

Dimanche 25 octobre


Aujourd’hui, on a roulé toute la journée. Au milieu, nous avons fait une pause et nous avons vu des manchots royaux.
C’est la seule colonie qui est en Amérique du Sud. Il y en avait à peu près cent. Ils ressemblent aux manchots empereurs (si vous voulez regarder le film « la marche de l’empereur », c’est très joli). Le soir, on a pris le bateau pendant deux heures pour revenir sur le continent. Nous avons navigué sur le détroit de Magellan. La mer était d’huile. C’était très joli. Le soir, nous avons dormi à Punta Arenas.


Article suivant : Punta Arenas et le Parc National Torres del Paine

Article précédent : "Notre descente vers la Terre de feu"

Retour à : Le journal de bord d'Anaïs