lundi 7 décembre 2015

Dany le nain - épisode 14


LE CARNET DE VOYAGE DE DANY LE NAIN – ÉPISODE 14

J’ai deux nouvelles. Mauvaises. Enfin mauvaises… Fallait vraiment que je vous en parle j’en avais besoin ! Ils font pas attention à moi, vous pouvez pas savoir, c’est affreux ! J’AI PERDU UN DOIGT ! UN DOIGT ! VOUS ENTENDEZ ! UN DOIGT ! NON MAIS C’EST PAS CROYABLE, QUAND MÊME ! UN DOIGT ! (bon, faut peut-être que je me calme, là, ça fait quatre fois que je dis le mot doigt…)
Je vais vous raconter…
En ce moment, on visite une très jolie région, on en prend plein les yeux et c’est vraiment super chouette. On voit de belles maisons et églises en bois, peintes de toutes les couleurs. On en a même trouvé une qui est exactement de la même couleur que moi !
Et ils devaient être tellement occupés à regarder toute cette beauté, les lacs, tout ça… Qu’ils ont pas fait attention à moi.
Je vous explique : on venait de repartir de l’église qui porte mes couleurs, et ils ne m’avaient pas encore rangé dans le sac, pour mon plus grand plaisir. C’est Anaïs qui me tenait à la main. Victor, je ne sais pas pourquoi, s’est soudain mis à imiter Fernando, mon ami éléphant de mer, et, sans faire attention, a fait un croche-pied à sa sœur, et c’est là que tout a basculé… En tombant par terre, elle m’a lâché, et c’est Sylvain qui m’a rattrapé dans un magnifique saut périlleux pour ne pas que je m’écrase sur le sol (merci quand même Sylvain). Ayant pris un peu trop d’élan avant de sauter, il a continué sa course quelques mètres plus loin, avant de glisser sur l’hoverboard de Marty du film «  Retour vers le futur » (ne me demandez pas pourquoi il était là, ça me laisse aussi perplexe que vous). Je lui ai donc échappé et suis atterri dans un bac de fleurs à une telle vitesse que celui-ci fut propulsé sur  la route. Un éléphant d’Asie qui passait par là (ce sont ceux qui ont les plus petites oreilles) a malencontreusement donné un coup de patte dans mon bac. J’ai donc voltigé à nouveau, rebondissant contre les murs des maisons, assommant une passante (qui nous a dit plus tard s’appeler Géraldine), avant de terminer cette course folle en défonçant la fenêtre d’une maison, et de m’éclater un doigt sur le sol de la chambre où j’avais atterri. Ils sont venus me récupérer - sauf Sylvain qui ramassait le contenu de son sac étalé sur le trottoir – et ont constaté ma blessure. Eh bah figurez-vous qu’ils m’ont même pas mis de pansement ! Alors, les Mollalpagas, si vous lisez cet article, faites moi un bandage, quelque chose… J’ai super mal moi…
Au début de cet article, je vous avais parlé de deux mauvaises nouvelles. Vous connaissez maintenant la première, alors voici la seconde. Enfin, c’est pas tant une mauvaise nouvelle, parce que chacun peut donner son avis…
On a reçu ce mail, qui vient d’une copine de la belle sœur de la sœur de Sylvain, c’est vous dire qu’on est suivis de partout…
« Les ch'tis meldois ont une réclamation sur les aventures de Dany le Nain.
Dans sa phrase, un peu ironique, Dany le nain dit à propos des glaciers, je cite "ah ça c'est sûr qu'on n'a pas ça en France, que ce soit dans le Nord Pas de Calais [...]". Qu'entend-il par là, Dany ? Que le Nord Pas de Calais serait une région glacière ?
Même pas vrai! 
Et puis en plus, comme dirait Enrico "les gens du Nord ont dans le cœur le soleil qu'ils n'ont pas dehors !"
Moqueux d'gins, comme ils disent là-haut ! »
Donc, pour répondre à ces braves gens, et bah je dis ce que je veux, et quand je veux, et si je veux ! Et na !

Épisode suivant : ÉPISODE 15

Épisode précédent : ÉPISODE 13

Retour à la page : Dany le nain