lundi 7 décembre 2015

Le journal de bord de Victor: île de Chiloé



Mercredi 25 novembre

Ce matin, on est allé jouer à une bibliothèque qui était à côté du camping-car. Dedans la bibliothèque, je suis allé jouer avec un tractopelle et puis d’un coup, il y a eu une école qui est arrivée. Je me suis assis à côté de la dame qui lisait l’histoire. J’ai écouté l’histoire en espagnol et je comprenais avec les images.
Après, on a roulé jusqu’à douane pour aller au Chili. Il y a eu un monsieur qui faisait du stop encore une fois. Il venait de la Colombie. A la douane, ils nous ont enlevé tout ce qui venait d’animaux et de plantes. J’étais triste parce qu’ils ont enlevé les plumes de la plus grande colonie du monde de perroquets.

Jeudi 26 novembre

Ce matin, on a fait avec papa des courses pour trouver des chaussures pour moi. Mais on n’en a pas trouvées. Il pleuvait. Quand on est revenu il y avait un défilé, des gens qui passaient dans la rue avec des gros tambours et avec plein de drapeaux avec des choses écrites. Après, on a beaucoup roulé et on a pris un bateau pour aller sur l’île de Chiloé. On est passé dessus l’océan Pacifique. Hourra ! Hourra !
Il y avait des très beaux paysages et le soir on a rencontré les VW. C’est une famille de Belgique. On s’est retrouvé dans une ville où il y a plein de maisons colorées, et on s’est garé à côté d’un beau port.

Vendredi 27 novembre

Avec les amis, on est allé faire une promenade dans une forêt. A la fin, on est arrivé sur une plage et on a pique-niqué. On a vu l’océan Pacifique.
On a vu courir des chevaux. Avec Alexis et Valentin, on a trouvé des traces d’animaux. C’était peut-être des traces de pudú.  Après, on a fait une autre promenade dans la forêt. On est arrivé à un mirador ; on voyait l’océan Pacifique et puis la forêt. Après, les garçons sont rentrés parce qu’ils étaient plus petits que moi.
Leur papa et nous, on a fait une promenade mais c’était très dur car il y avait beaucoup de boue, du coup, il fallait se tenir aux arbres. La forêt était très belle avec plein de racines.

Samedi 28 novembre

On a joué sur un terrain de foot. On a joué à faire des cabanes et après on a quitté les copains belges. Après, on a roulé avec des beaux paysages. Dans la ville, il y avait des maisons sur l’eau et elles tenaient avec des pilotis.
Les maisons étaient en bois et elles étaient colorées. Il y avait une fête car ils faisaient plein d’activités. Ils voulaient des sous pour donner au téléthon pour les enfants malades.
On a mangé un gâteau. J’ai regardé le spectacle ; les gens tapaient sur des tambours…mais ça me cassait les oreilles ! Après, on a acheté des chaussures marron. On a visité plein d’églises en bois. Le bois est coupé comme des petites tuiles. 

Dimanche 29 novembre 

Ce matin, nous sommes allés jouer à des jeux. Après, on est allé voir un marché et je me suis acheté un pingouin en porte-clés. Le pingouin est tricoté en laine. On a acheté des chaussons. Ils sont tricotés aussi en laine. Dedans, il y a de la laine de moutons : c’est de la vrai laine. Elle, elle n’est pas tricotée. Dessous, c’est de la peau de mouton.
Après, j’ai mangé un empanada au restaurant. Après, on a pris un bateau pour aller encore sur une autre île et il y avait plein de maisons en bois. Et puis, sur l’île, il y avait un village et j’ai joué avec deux filles au ballon. Et au loin, on voyait les montagnes enneigées de la Cordillère des Andes. 

Lundi 1er décembre

Ce matin, on a roulé un peu et on est arrivé à une petite ville mais on ne pouvait pas descendre avec le camping-car car il y avait des travaux. Du coup, on est allé à pieds. Quand on est arrivé en bas, il y avait une petite église mais on ne pouvait pas y aller car il fallait avoir une clé. Du coup, papa est allé demander à une dame les clés de l'église et on est rentré dedans. Les personnages qui sont représentés dans les églises étaient habillés avec des vrais habits avec du tissu. Après, on est allé sur une petite plage et on a vu un très gros oiseau: un pélican qui volait au ras de l'eau. Après, on est allé voir une église qui était dans une ville qui s'appelait Quemchi. L'église était des couleurs de Dany le nain : vert et rouge.
Sur la route, on a vu des messieurs qui tondaient les moutons avec une tondeuse comme pour les cheveux.
La laine était toute douce.
On a aussi vu des gens qui labouraient avec des charrues accrochées à des chevaux.
Le soir on a retrouvé les copains à Ancud. J'ai joué au foot avec deux grands garçons, Manolo et Tao. Il y avait aussi Ally, Anaïs, Lucas et Timéo.
Et le soir, on a regardé un dessin animé avec un autre garçon espagnol qui voyage aussi en camping-car.

Mardi 2 décembre

Jean-Baptiste nous a emmené sur une plage. On a fait des trous mais ça ne marchait pas parce que la mer montait. Il n'y en a que deux qui ont réussi. On s'est baigné dans l'eau et après on est allé voir un phare. Après, on est allé encore sur une plage et je me suis baigné et je flottais et je ne tenais que une main à papa.
On a passé la soirée avec les copains.
Retour à : Le journal de bord de Victor