lundi 9 mai 2016

Le journal de bord d'Anaïs : de Quito à Cuzco en passant par Lima




Lundi 18 avril

Aujourd’hui, nous avons roulé jusqu’au village avant la lagune de Quilotoa.

Mardi 19 avril

Aujourd’hui, on est descendu dans le cratère d’un volcan où il y a la lagune de Quilotoa. C’est à presque 4000 mètres d’altitude. Les couleurs étaient magnifiques. Elles étaient plus ou moins foncées par endroit. A certains endroits, avec le soleil, c’était vert clair. Et quand il y avait des nuages, c’était bleu foncé, presque noir. Pour remonter, on est monté sur une mule. Dans le village, je me suis achetée une écharpe en laine d’alpagas. C’est très doux. 


Mercredi 20 avril

Aujourd’hui, on a roulé, et on a passé la frontière Equateur/Pérou.

Jeudi 21 avril

Aujourd’hui, on a fait une excursion dans la mangrove. D’abord, on a pris un petit bateau et on est allé sur l’île de la baleine. Il y avait des petits restaurants, alors on a mangé du poisson frit, avec de la yuca. Avec Victor, on a fait une cabane ; en fait on a rassemblé plein de grands bouts de bois et on les a assemblés. A la fin, cela formait une petite tente. 
Ensuite, on est allé sur une autre île, et on a vu une crianza de crocodiles. Il y en avait des tout petits et des géants gigantesques. Il y en avait certains qui faisaient un petit peu peur. Il y avait une crianza de crocodiles car ils sont menacés par les chasseurs dans leur fleuve. Devant la crianza, je me suis achetée une dent de crocodile. 
Après, on a fait une promenade en bateau et on a vu différents oiseaux qui vivaient dans la mangrove. Beaucoup avaient un long bec crochu pour pouvoir gratter dans la vase et trouver à manger et ils avaient aussi presque tous des longues pattes pour pouvoir marcher dans la lagune qui a très peu de fond. 

Vendredi 22 avril

Journée route.

Samedi 23 avril

Aujourd’hui, on a visité un musée qui parlait des autres tombes installées autour du seigneur de Sipán. Après, on est allé visiter le site. On a vu d’autres tombes ; l’intérieur était reconstitué. C’était assez profond. Il y avait aussi des grandes huacas qui ressemblaient plutôt pour l’instant à des montagnes. Papa et maman ont dit qu’ils allaient tout fouiller ça à la petite cuillère !


Dimanche 24 avril

Aujourd’hui, on a vu un chien sans poil. Ce chien était à l’entrée du musée pour montrer que c’était le compagnon des Moche. On a visité le musée. Il parlait de la señora de Cao : c’était un chef Moche. J’ai vu des poteries, un joli peigne décoré de tissages. Après, on est allé voir le site. On a vu l’emplacement de la tombe de la señora de Cao. Sur les murs, on a pu observer des bas-reliefs peints comme à la huaca de la luna qu’on avait visitée à l’aller. 

Lundi 25 avril

Aujourd’hui, on a roulé jusqu’à Lima : samedi, papi et tonton Alex arrivent !

Mardi 26 avril

Aujourd’hui, on a pris le bus pour aller dans le vieux Lima. D’abord, on est allé sur la place. Il y a un policier qui parlait français qui nous a renseignés sur Lima et nous a fait essayer son véhicule. 
Après, on est allé visiter la cathédrale. Elle était très grande. On a vu la tombe de Pizarro. 
Ensuite, Victor, maman et papa sont descendus voir une crypte, mais moi, je suis restée en haut. Après, on est allé visiter une ancienne gare. Elle est aujourd’hui transformée en bibliothèque et en lieu d’exposition, mais nous avons quand même pu voir les rails. Dans la gare, au plafond, il y avait de très belles verrières. 
On est allé voir le musée du chocolat. Il expliquait comment on fabriquait le chocolat. 1 : On récolte les graines de cacao sur les cacaoyers. 2 : Ensuite, on les fait fermenter. 3 : Après, on les fait sécher au soleil. 4 : Ensuite on les fait torréfier. Cela sert à leur donner un meilleur goût. 5 : On récupère le beurre de cacao et la poudre de cacao. C’est à partir de ça qu’on fabrique le chocolat. On a goûté du chocolat au lait, du chocolat noir, du chocolat blanc, du chocolat à la banane, du chocolat à la fraise, du chocolat au M§M’s. Et avec maman, j’ai goûté du thé au chocolat. Il existe aussi de la crème de beauté au chocolat.  

Mercredi 27 avril

Cet après-midi, papa et maman nous ont fait une surprise. On est allé voir le plus grand parc du monde de fontaines. Nous en avons vues en forme de tourbillons, des géantes, des minuscules. 
Nous avons vu une fontaine en forme de pyramide. Pour traverser la route, il y avait un tunnel piéton et dedans, il y avait une exposition. Le parc continuait de l’autre côté. Le soir, quand il a commencé à faire nuit, les fontaines se sont éclairées et les arbres aussi. 
On a vu un spectacle qui montrait les signes du Pérou. C’était des grands projecteurs qui projetaient l’image sur les fontaines. 

Jeudi 28 avril

Aujourd’hui, nous sommes allés voir la relève de la garde au palais présidentiel. Il y avait une centaine de gardes dans la cour. Il y a eu de la musique. Les gardes levaient la jambe très haut. Ils faisaient claquer leurs bottes. 
Ensuite, nous sommes allés manger dans un mercado. D’abord, on a eu une soupe. Après, j’ai eu du poisson frit, du riz, du maïs, de la yuca. Le soir, j’ai nettoyé l’extérieur du camping-car avec papa et Victor et maman a nettoyé l’intérieur. 

Vendredi 29 avril

Aujourd’hui, on a fait une promenade jusqu’à la mer. Sur le chemin, on a vu des écureuils. C’est mon animal préféré et c’était la première fois du voyage qu’on en voyait. 
Après, on est allé dans le quartier de Barranco. C’est un quartier qui est en train de devenir un peu chic et artistique. Il y avait des petites boulangeries françaises. Il y avait des maisons souvent grandes et colorées. 

Samedi 30 avril

Ce matin, on est allé à l’aéroport pour aller chercher papi et tonton. On avait préparé des petites  affichettes. Dessus, il y avait « papi Jean-Claude » et « tonton Alex ». On a été très content de les retrouver. 
Ensuite, on est allé voir un musée. C’était un musée qui expliquait les civilisations péruviennes. On a eu accès aux réserves. Il y avait plein, plein de poteries. Elles étaient toutes un peu différentes. 
Après, quand on est rentré au camping-car, papi de la part de tonton Armel, nous a donné 3 yoyos lumineux. Papi a amené plein de chocolat. Tonton nous a amené des livres, des perles… Il y avait des cadeaux de la part de papi Daniel et de mamie Liliane. C’était trop bien ! L’après-midi, on s’est promené dans le vieux Lima et il y a un monsieur qui parlait français qui nous a donné une pièce de la monnaie qu’on utilisait avant. On est allé voir un couvent. On a vu des plafonds tout sculptés en bois. Sur les murs, il y avait des azulejos. On a vu une grande bibliothèque avec de grands lustres, de grands escaliers en colimaçon. On est aussi allé voir les catacombes. Il y avait plein d’os. Ça, je n’ai pas trop aimé. On a pris le temps de montrer des monuments qu’on avait déjà vus à papi et tonton. On est revenu de nuit. Lima la nuit, c’est très joli !

Dimanche 1er mai

Aujourd’hui, on a roulé jusqu’à la réserve de Paracas. Sur la route, on a fait une pause sur une grande plage. L’eau était froide mais on s’est quand même trempé les pieds. Maman qui ne voulait pas être mouillée, était restée assise sur le sable, sauf qu’à un moment, il y a eu une grosse vague qui ne nous a pas beaucoup éclaboussés, nous, mais beaucoup maman ! On a fait une autre pause dans un petit village.

Lundi 2 mai

Ce matin, on a fait une excursion dans la réserve de Paracas en bateau. On a vu un des grands mystères de l’archéologie du Pérou : c’est un arbre dessiné sur une colline de sable face à la mer. Nous ne savons pas de quelle époque il provient. Il y a des archéologues qui disent que cela peut venir  des Paracas et d’autres disent que ça vient des premiers espagnols arrivés au Pérou. 
Après, on est allé vers des îles, où l’on a vu plein d’oiseaux. Il y en a un que j’ai beaucoup aimé. C’est le manchot de Humbolt. Il était très mignon. Il marchait bizarrement et avait une drôle de tête. Leur plumage ressemblait à celui des pingouins de Magellan. 
Il y avait plein d’oiseaux. Il y en avait qui avaient le même comportement que les fous à pattes bleues. On a vu des lions de mer. Après l’excursion, on a repris le camping-car. On est allé dans la réserve de Paracas. D’abord, on a traversé de très beaux paysages. J’ai beaucoup aimé les grandes dunes de sable. A un moment, on s’est ensablé. On a dû sortir les grosses plaques de fer, la pelle, mais cela n’a toujours pas marché. Heureusement, il y a un bus qui nous a tirés du sable. Après, on a pu aller au restaurant. Avant, avec Victor, je suis allée sur une petite plage. J’ai trouvé un très beau coquillage en  forme de colimaçon. Au restaurant, j’ai mangé du riz, du poisson frit et des petites pommes de terre. Et après, on a refait le chemin du retour sans problème. A un moment, on a fait une petite balade et on a vu des fossiles de coquillages. 

Mardi 3 mai

Aujourd’hui, on a roulé un petit peu pour rejoindre les lignes Nasca. On a fait une promenade pour aller voir l’horloge solaire. Il fallait beaucoup monter sur une colline. 
Après, on a roulé jusqu’à des lignes Paracas. Là-bas, il y avait les Glémins qui nous attendaient. J’ai donné une histoire que j’avais écrite à Auria et d’autres petites choses comme un bloc notes que j’avais fabriqué, des poissons d’avril… Auria m’a offert un bracelet et des boucles d’oreilles qu’elle avait fabriqués. Ensuite, on est allé revoir la famille royale qu’on avait déjà vue à l’aller. Après, je suis montée dans le Van des Glémins et on est allé au musée de Maria Reiche. C’est la dame qui a étudié les lignes Nasca. Elle a consacré presque toute sa vie à cet endroit. On a vu sa tombe, son habitat, ses outils et son premier balai qui lui servait à balayer les lignes. Après, on est allé dans la ville de Nasca. On est allé dans un planétarium. On a vu les lignes Nasca projetées sur le plafond. Ils disaient que certaines correspondaient avec les étoiles. Le soir, on a beaucoup joué avec Auria et Youenn.

Mercredi 4 mai

Ce matin, on a survolé les lignes Nasca. 
C’était avec un petit avion qui bougeait pas mal ! Il faisait deux virages penchés autour de chaque figure. A la fin, nous avons été presque tous malades. Les lignes sont de grandes figures qu’on ne voir que de haut. J’ai bien aimé le singe avec sa queue toute enroulée et le colibri.
Après, toujours avec les Glémins, nous sommes allés voir les puits Nasca. Ils étaient en forme de spirales et à la fin il y avait de l’eau. Pour rejoindre l’eau de chaque puits, ils avaient fabriqué un aqueduc souterrain. 
Après, on a quitté les Glémins pour toute la fin du voyage. Puis, nous sommes retournés à un cimetière Nasca qu’on avait déjà vu pour que papi et tonton le voit. Je n’y suis pas retournée mais dans les petits stands à côté, je me suis achetée une petite pierre en charbon qui brille beaucoup. Après, on a roulé et on s’est arrêté dans un petit village. On a fait un tour pour trouver du pain mais au lieu de trouver du pain, on a eu le droit de rentrer dans une école. Il y avait des enfants qui dansaient une danse traditionnelle. En même temps, ils chantaient en quechua. Après, ils sont venus voir l’intérieur du camping-car et ils sont tous montés. Ça va, ils n’étaient que 15 ! Il y avait plein de filles qui me posaient des questions. Souvent, elles me demandaient des mots en français. 

Jeudi 5 mai

Aujourd’hui, nous avons roulé toute la journée dans la direction de Cuzco. Le matin, je n’ai pas arrêté de faire des bracelets en perles avec les breloques que tonton m’a amenées. On a vu des vigognes. Elles étaient toutes minces et très jolies. 
L’après-midi, avec Victor, on a regardé des dessins animés. On a vu des lamas et des alpagas. C’était un paysage assez vert, il y avait des rochers et plein de petites fleurs. Le soir, on a dormi devant un petit restaurant et nous avons donné deux peluches à un petit garçon.

Vendredi 6 juin

Aujourd’hui, on a roulé toute la journée. Sur la route, on a vu des glaciers en haut des montagnes toutes vertes. On a vu des ânes et des chevaux qui couraient au galop. On a vu des gens qui étaient habillés de façon traditionnelle qui marchaient sur le bord de la route. A un moment, on s’est arrêté pour aller voir un marché. Maman a refait le plein de légumes et de fruits et moi j’ai caressé un cuis. Il était tout mignon, tout blanc, et on aurait dit qu’il avait une auréole sur la tête. Moi, je l’ai appelé « Mignon ». Après, on a repris la route et le soir, on est arrivé à Cuzco. 


Article précédent : Mon séjour aux Galápagos

Article suivant: De Cuzco au Pérou au salar d'Uyuni en Bolivie

Retour à : Le journal de bord d'Anaïs