dimanche 30 août 2015

Montevideo, la suite...



Jeudi 27 août :

Nous commençons nos démarches pour récupérer le camping-car, que nous vous racontons dans l’article suivant du Vendredi 28 août.
Pendant que nous effectuons celles-ci dans différents bureaux de la ville, c’est pour nous l’occasion de découvrir la jolie ville de Montevideo et de son quartier historique Ciudad Vieja. Rues piétonnes et places verdoyantes ombragées sont bien agréables.
Nous traversons la Plaza Independancia à la frontière entre la Ciudad Vieja et le centre moderne.

Au cœur de la place a été érigé une gigantesque statue de 17 mètres en hommage au général Artigas, surnommé le Libertador.
Sous celle-ci, ses cendres reposent dans un impressionnant mausolée surveillé par deux gardes.

Autour de la place, nous découvrons de magnifiques monuments, de jolis palais et hôtels.
Le plus important est le Palacio Salvo construit en 1925. Il fut, avec ses 95 mètres de haut et ses 27 étages, le plus haut édifice latino-américain de son époque.
A partir de cette place, nous quittons le centre historique en empruntant l’avenue 18 de Julio. Cette artère centrale de la ville, bordée de beaux immeubles classés monuments historiques, concentre magasins, centres d’expositions, l’université…






Cette grande avenue est coupée par d’agréables petites places, telle la place Fabini avec ses monuments et statues en hommage aux hommes qui se sont battus pour l’indépendance du pays.
Nous passons, comme dans chaque grande ville dans le monde qui a un monument sur le même principe, devant la fontaine aux cadenas où les amoureux viennent verrouiller un cadenas et jettent la clé par la suite.
Bon, Victor a encore trouvé une jolie voiture.
Nous arrivons au terminal de Tres Cruces, là où nous étions arrivés en bus à notre arrivée à Montevideo. Nous avons rendez-vous avec une famille de voyageurs : les Mamayouria. Pour ceux qui nous suivent depuis le début, j'avais rencontré Emmanuel sur le port d'Anvers qui emmenait lui aussi son camping-car pour un embarquement sur le bateau suivant. Nous l'avions ramené par la suite en gare d'Anvers. Et bien ce coup là, c'est lui qui va nous rendre un sacré service en nous ramenant de France la carte SIM de remplacement suite à la perte de notre portable dans les rues de Buenos Aires la semaine dernière. Merci Kiki d'avoir fait les démarches et un petit chronopost arrivé chez Emmanuel quelques petites heures avant leur départ en avion vers Montevideo.
Nous mangeons ensemble avant qu’ils ne repartent vers Buenos Aires. Anaïs et Victor apprécient de retrouver des enfants après ces trois semaines passées sans pouvoir jouer avec des français. De notre côté, nous retournons à nos démarches portuaires…

Article suivant : Récupération du camping-car !

Retour à la page Uruguay

Pour accéder aux derniers articles parus, cliquez dessus :
- le départ approche paru le 8 août
- les mollalpagas à Istanbul paru le 11 août
- Fin de notre séjour à Istanbul paru le 15 août
- ¡ Estamos en Buenos Aires ! paru le 17 août
- Descubrimos Buenos Aires paru le 20 août
- Fin de notre découverte de Buenos Aires paru le 24 août
- Nous voici en Uruguay paru le 27 août